Sommier à lattes : bien choisir son sommier à lattes

Par : Caroline Boithiot - Dernière modification : 28 octobre 2011 - fiche pratique
A+ A- |
  • Imprimer cet article
  • |
  • Envoyer à un ami
  • |

Pour compléter votre lecture :

sommier lattes

Choisir son sommier à lattes © Merinos

Le sommier à lattes est le plus répandu sur le marché, en grande partie parce qu'il présente le meilleur rapport qualité/prix/durabilité. Il est commercialisé en deux grandes catégories : le sommier à lattes apparentes (plus d'aération mais moins de fermeté) el le sommier tapissier à lattes (moins d'aération mais plus de fermeté).


Sommier à lattes apparentes

Les lattes ne sont pas recouvertes. Ceci permet une meilleure aération du sommier, et donc du matelas. Cette meilleure aération a plusieurs avantages.

Ce sommier est très facilement nettoyable, ce qui permet de débarrasser plus facilement le couchage des allergènes : il est donc recommandé aux personnes souffrant d'allergies.

Il est également recommandé pour les personnes souffrant de rhumatismes : l'air circulant mieux, l'humidité du matelas s'évacue plus efficacement.

En été, ce type de sommier amoindrit la sensation de chaleur.

Sommier tapissier

Le sommier tapissier à lattes est un sommier à latte recouvert d'un coutil.

Il existe, outre le sommier tapissier à lattes classique, deux autres types de sommiers tapissiers à lattes : le sommier extraplat (qui s'intègre dans un bois de lit ou permet de rabaisser la literie) et le sommier cuvette (dans lequel le matelas s'encastre).

Ce type de sommier présente l'avantage de :

  • ménager la literie :
  • offrir un support plus uniforme au matelas ;
  • garantir un soutien plus ferme ;
  • pouvoir recevoir certains types de matelas à ressorts.

Achat d'un sommier à latte : paramètres importants

  • La souplesse des lattes déterminera en grande partie la qualité du confort ;
  • L'articulation des lattes permet à votre sommier, et donc à votre matelas, de mieux s'adapter à la forme et aux mouvements de votre corps ;
  • Le soutien de contre-lattes ou ressorts contribue à accentuer la fermeté du couchage ;
  • Les sommiers de meilleure qualité sont en bois massif (et non en aggloméré).

Certains spécialistes utilisent une autre classification : ils distinguent sommier tapissier et sommier décoratif. Selon cette nomenclature, seul le cadre du sommier tapissier est nécessairement entouré de tissu (il peut donc avoir les lattes apparentes ou recouvertes), alors que le sommier décoratif se caractérise par un entourage en bois massif.


Logement, famille, travail...

Un expert vous répond

Contacter un expert

x
 

Qui sommes nous ?

La mission de Pratique.fr : vous offrir un très large choix de fiches pratiques et d'articles destinés à répondre aux questions que vous pouvez vous poser dans votre vie quotidienne.

En savoir plus

Accès au contenu

En savoir plus sur pratique.fr