Signes du stress

Les signes du stress
Les signes du stress
Les réactions aux facteurs de stress peuvent se manifester par de la nervosité, de l'irritabilité, de l'insomnie, de la fatigue, des migraines, de l'anxiété. Mais la réponse prend parfois une forme plus aiguë : on observe alors des douleurs abdominales, des infarctus du myocarde, des hypertensions, voire même des tumeurs.


Deux systèmes principaux interviennent dans ces réactions

Le système nerveux : sa stimulation aboutit à la sécrétion d'hormones, les catécholamines, et notamment de l'une d'entre elles, l'adrénaline. Cette réaction est très rapide et assez brutale.

Le système endocrinien : au cours d'une réponse beaucoup plus lente, il sécrète de la cortisone.

La mise en œuvre de ces deux systèmes suscite des réactions cardio-vasculaires, digestives et métaboliques

Les manifestations cardio-vasculaires se caractérisent, en particulier, par une accélération de la fréquence cardiaque et une augmentation du débit sanguin. La libération de cortisone va se traduire par un mauvais fonctionnement du système immunitaire ou par certains ulcères de l'estomac.

Le stress aurait une action, dont l'importance ne nous est pas encore bien connue, sur les mécanismes de défense de l'organisme, les ressources immunitaires. Des études montrent que des individus fortement stressés (décès du conjoint, chômage,...) présentent une baisse significative, dans le sang, des lymphocytes, les cellules chargées de produire les anticorps. C'est pourquoi le fait d'être stressé rend plus fragile aux infections. Vous pouvez le remarquer facilement sur vous-même : lorsque vous êtes mal dans votre peau, vous attrapez plus facilement une grippe, une angine ou une sinusite. À l'inverse, si vous êtes en pleine forme, vous ne serez pas affecté par les infections virales, même si tout le monde, autour de vous, est malade.

Maladies cardiaques, respiratoires, digestives, mais aussi anxiété, insomnie, fatigue, migraines, infections, sans oublier les accidents plus fréquents chez les personnes angoissées : en fait, il faudrait faire le tour de la pathologie pour parler des symptômes du stress, et il est vrai que celui-ci, en modifiant l'équilibre nerveux et hormonal de l'organisme, peut provoquer un grand nombre de maladies.

Mais ceci ne veut pas dire que le stress soit la cause universelle des maladies : ce serait trop simple, et c'est entièrement faux. La grippe, par exemple, est bien due à un virus, mais la baisse de l'immunité naturelle provoquée par le stress y rend davantage sensible. De même, on sait aujourd'hui que le responsable de l'ulcère de l'estomac, alors que le stress a longtemps été incriminé, est en fait une bactérie, Hélicobacter pylori : le stress n'est donc pas la cause de la maladie, tout au plus un facteur favorisant.

Il faut surtout se rendre compte qu'il est illusoire de vouloir soigner les maladies une par une, sans tenir compte de la situation dans laquelle vous vous trouvez. Si vous avez des migraines à répétition, il n'est peut-être pas nécessaire de prendre constamment des médicaments dangereux et coûteux. Il est souvent plus utile de résoudre les conflits de la vie quotidienne, parfois à l'origine de cette migraine. N'hésitez pas à en parler à votre médecin : vous verrez que beaucoup de maladies disparaissent comme par enchantement dès que vous vous sentez mieux dans votre peau.