Toiture : quels sont les meilleurs isolants phoniques ?

Article mis à jour le 
Travaux toiture
Travaux toiture
Vivre dans un environnement bruyant est loin d’être agréable. De plus, être constamment exposés à des nuisances sonores peut gravement nuire à notre santé et générer notamment des problèmes de stress. C’est pourquoi les spécialistes du bâtiment ont décidé de proposer des solutions d’isolation phonique pour permettre d’atténuer ces bruits et d’améliorer la qualité de vie des habitants. Pour mettre en place ce genre de système, il est préférable d’y penser dès la conception de votre habitation. Dans le cas contraire, il est toujours envisageable de le faire après la construction, à condition de bien choisir les matériaux à utiliser. 


Les critères pour bien choisir son isolant phonique

Il existe un grand nombre de matériaux utilisables comme isolants phoniques, c’est pourquoi il est important de savoir lequel choisir pour obtenir le meilleur résultat.

Ainsi, le premier critère est l’épaisseur de l’isolant. De cette épaisseur dépendra sa perméabilité aux sons et aux bruits. Ensuite, il faut tenir compte de son étanchéité et de sa longévité. L’isolant doit être capable de résister à l’humidité et de ne pas attirer les rongeurs. Il faut également être attentif à la résistance au feu. En effet, l’isolant phonique peut se révéler être une bonne protection face à la propagation des flammes en cas d’incendie. Enfin, il faudra tenir compte de la facilité de pose selon l’endroit que vous tenez à isoler.

 

Opter pour l’efficacité avec les laines minérales

La laine de verre et la laine de roche figurent en tête de liste des isolants phoniques les plus efficaces. Ce sont en effet des matériaux naturels connus pour leur grande flexibilité et leur facilité d’utilisation.

La laine de roche absorbe particulièrement bien les sons, surtout lorsqu’il s’agit de bruits d’impacts. Pour rappel, il existe trois types de sons différents : les sons aériens, que vous entendez passer sous vos portes et fenêtres, les sons d’impacts et les sons d’équipements (ventilation, machine à laver…).

Quant à la laine de verre, elle est dotée de fibres très efficaces dans la correction acoustique et constitue donc, par exemple, le matériau idéal pour les studios de musique.

Ces deux isolants se présentent sous forme de rouleaux qu’il suffit de dérouler pour en faire la pose. Sachez également que ce sont de très bons isolants thermiques, donc en les choisissant, vous faites d’une pierre deux coups ! 

La facilité d’application avec la ouate de cellulose giclée

La ouate de cellulose giclée est un matériau très « vert ». Choisi principalement dans les écoconstructions, il est composé de 85% de journaux recyclés. La mise en application de ce système d’isolation se fait à l’aide d’une machine  « souffleuse ». En retombant, le matériau  va alors former une couche isolante uniforme avec une capacité d’absorption sonore exceptionnelle.

Les méthodes décrites ci-dessus sont celles qui vous permettront d’avoir le meilleur résultat rapidement à un faible prix. Lors de votre choix, n’oubliez pas de vérifier l’indice de performance exprimé en décibels pour savoir si le matériau conviendra ou non à vos besoins.

D'autres solutions à portée des mains

La mousse composite de polyuréthane est également envisageable. La principale qualité de ce matériau est sa légèreté, qui lui permet d’être posé facilement même dans des conditions difficiles. Il permet de garantir un confort sonore maximal tout en vous assurant une isolation thermique acceptable.

Pour finir, vous pouvez également opter pour une méthode polyvalente grâce au liège expansé en plaques. Fini les contraintes liées à des conditions de pose difficiles. En effet, c’est l’un des matériaux les plus faciles à poser car il est capable de s’adapter à tous les supports : aussi bien aux murs, qu’à la toiture !