Tout savoir sur les assurances dépendance

Article mis à jour le 
Tout savoir sur les assurances dépendance
Tout savoir sur les assurances dépendance
Avec l’augmentation de notre espérance de vie, s’accroit le risque de perdre un jour notre autonomie. La dépendance engendre des frais, souvent à la charge des proches. Et il n’existe à l’heure actuelle aucune aide publique permettant de prendre en charge l’intégralité des dépenses liées à la perte d’autonomie. Les assureurs proposent aujourd’hui différents types de contrats d’assurance dépendance. Que couvrent ces assurances ? A quel âge adhérer, et à quelles conditions ? 


Qu'est-ce qu'une assurance dépendance ?

Une assurance dépendance est un contrat d’assurance visant à couvrir d’éventuels frais liés à la perte d’autonomie des personnes âgées. L’âge du souscripteur et le montant de la rente mensuelle dont il souhaite bénéficier influent sur le coût de la police d’assurance. Les assureurs estiment la fourchette d’âge de souscription entre 50 et 75 ans. Plus la police d’assurance est contractée tard, plus elle sera onéreuse. Une rente est versée lorsque la dépendance survient, et selon plusieurs conditions. Le montant de cette rente est fixé à la signature du contrat. La rente sera versée dans son intégralité en cas de dépendance totale, et partiellement en cas de dépendance partielle. 

Les conditions pour adhérer

Pour contracter une police d’assurance dépendance, vous devez vous soumettre à un questionnaire de santé. Des examens médicaux peuvent être exigés en fonction de vos réponses. Les profils « à risque » peuvent se voir refuser un contrat. Par ailleurs, il est important de souligner que si une pathologie est connue lors de la signature du contrat, la dépendance qu’elle entrainera ne sera pas couverte par l’assurance. A noter que la plupart des contrats appliquent un délai de carence de trois ans en cas de maladie neuro-dégénérative. Ce qui implique que, si vous êtes reconnu dépendant à cause de la maladie d’Alzheimer ou de Parkinson dans les trois ans à dater de la souscription, l’assureur peut résilier votre entente. Mieux vaut donc être assuré d’être en bonne santé pour souscrire un contrat d’assurance dépendance !

 

Combien de temps durent les cotisations ?

Le paiement des primes s'effectue de façon viagère. Vous cessez de les payer lorsque vous êtes reconnu en état de dépendance par votre assureur. Si vous restez autonome et en pleine santé, vous vous acquitterez des vos primes mensuelles jusqu’à la fin de votre vie. L’assurance dépendance n’est en aucun cas un produit d’épargne. C’est un contrat à fonds perdus. Cela signifie que, si le risque couvert ne se manifeste pas, vous aurez cotisé à perte. Si pour une raison quelconque vous cessez de payer vos cotisations avant 5, 8 ou 10 ans (la durée varie selon les assureurs) après la signature du contrat, votre contrat est résilié. Vous perdez également le bénéfice des primes déjà versées. Si la cessation de paiement intervient après la durée spécifiée par l’assureur, vous pouvez bénéficier d’une couverture restreinte.

Sources : Notretemps.com, Capital.fr, Lesechos.fr