Alzheimer : la surconsommation de sucre favoriserait la maladie

Publié le 

Alzheimer : la surconsommation de sucre favoriserait la maladie / iStock.com - kirstypargeter
Alzheimer : la surconsommation de sucre favoriserait la maladie / iStock.com - kirstypargeter

Les cellules et les tissus du corps humain se nourrissent de sucre pour fonctionner. Bien qu’il soit alors indispensable, l’Organisation mondiale de la santé rappelle que l’apport quotidien nécessaire en sucre n’est que de 25g. Des études ont prouvé qu’une consommation exagérée de sucre pouvait se révéler dangereuse voire toxique pour nos cellules nerveuses et vasculaires. Par extension, le sucre pourrait être à l’origine de la maladie d’Alzheimer.

La surconsommation de sucre serait liée au déclin précoce des facultés cognitives et conduirait à la maladie d’Alzheimer dans le pire des cas. Zoom sur ce que risque notre cerveau lors d’une trop grande consommation de sucre.

Le sucre endommage le cerveau

Le sucre est de plus en plus présent dans l’alimentation du quotidien, on le retrouve au petit-déjeuner, en fin de repas et lors de grignotages. De plus, les aliments transformés ou ultra-transformés, présents dans nos habitudes alimentaires, favorisent l’absorption d’une quantité de sucre trop conséquente voire dangereuse pour notre organisme entraînant l'obésité, du diabète et également des problèmes cérébraux.

Des chercheurs ont mené une étude sur plus de 4 000 personnes âgées de plus de 30 ans afin de démontrer que les boissons sucrées pouvaient avoir un impact sur le cerveau humain. Les participants ont été soumis à un IRM cérébral ainsi qu’à des tests psychologiques pour évaluer leur mémoire. D’après les résultats, les individus consommant une à deux boissons sucrées par jour présentent une fragilité du cerveau mais surtout une réduction du volume de celui-ci égale à 1,6 année de son vieillissement normal et un score au test de mémoire faible comparable à 5,8 années de vieillissement. Ces facteurs seraient entre autres des signes avant-coureurs de la maladie d’Alzheimer.

L’hyperglycémie possible cause de l’Alzheimer

En janvier 2018, une étude publiée dans le journal Diabetologia cherche à démontrer que la décadence des fonctions cognitives pourrait être due au diabète ou à l’hyperglycémie qui provoquent une concentration de sucre dans le sang anormalement élevée.

Sur une période de 10 ans, plus de 5 000 personnes ont été suivies afin de pouvoir mener à bien cette étude. Le but était d’étudier et d’affirmer qu’une glycémie importante était à l’origine d’un déclin cognitif. D’après les résultats, la présence à excès de sucre dans le sang a bien une action toxique sur les micro-vaisseaux des tissus nerveux et les cellules nerveuses. Des symptômes apparaissent alors comme la perte de mémoire ou une réduction des capacités de jugement ainsi que d’analyse. Ces changements de glycémie dans le sang, en particulier le diabète de type 2, pourraient favoriser l’apparition de l’Alzheimer tout comme le catabolisme de l’insuline.

À l’université de Bath en Grande-Bretagne, le Dr Rob Williams émet également l’hypothèse que l’hyperglycémie ralentirait l’action d’une enzyme permettant d’éviter l’inflammation du cerveau. Cela permettrait alors à l’Alzheimer de s’installer progressivement.

Une alimentation préventive

Il est toutefois possible de prévenir soi-même d’un potentiel déclin cognitif en contrôlant sa glycémie. Si vous avez tendance à ajouter du sucre dans vos yaourts, boissons chaudes ou autres, il est préférable de le remplacer par des arômes naturels ou encore des épices. Néanmoins, il vaut mieux éviter les aliments sucrés et en priorité les produits ultra-transformés comportant une surabondance de sucre comme les plats surgelés déjà préparés, les jus et sodas, les bonbons… pouvant entraîner une dépendance au sucre. Selon les médecins, le régime méditerranéen demeure la meilleure des préventions puisqu’il contient essentiellement des aliments pauvres en sucre comme l’huile d’olive, le poisson, les fruits et légumes bénéfiques contre l'Alzheimer.

Cet article a recueilli 3 avis. 67% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : conseils santé