Cool News : le métam-sodium définitivement interdit en France

Publié le 

Cool News : le métam-sodium définitivement interdit en France / iStock.com - fotokostic
Cool News : le métam-sodium définitivement interdit en France / iStock.com - fotokostic

Le métam-sodium, un pesticide employé par les maraîchers et d’autres cultivateurs, vient d’être interdit en France. Après une suspension de la vente de ce produit en octobre dernier, l’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) a annoncé au début de ce mois le retrait définitif de ce produit de la vente.

Depuis octobre dernier, les produits phytosanitaires à base de métam-sodium faisaient l’objet d’une suspension jusqu’en janvier prochain. Toutefois, l’Anses a annoncé l’interdiction de leur vente début novembre. La raison ? Ces produits sont à l’origine de l’intoxication de nombreuses personnes.

Le métam-sodium définitivement interdit

Le 1er septembre 2018, des changements affectaient les pesticides. 2 mois plus tard, voilà que les produits à base de métam-sodium sont interdits. Cette décision vient de l’Anses suite à de nombreux cas d’intoxication survenus dans le Maine-et-Loire et dans le Finistère. Pour rappel, le métam-sodium est un composé présent dans des pesticides couramment utilisés par les cultivateurs, les maraîchers et les horticulteurs. Ce produit est utilisé pour désinfecter les sols avant la culture. Il permet de se débarrasser des champignons, des vers, des insectes et des mauvaises herbes. Ainsi, près de 700 tonnes de ce pesticide sont utilisées dans l’Hexagone.

Cependant, un mauvais épandage du métam-sodium a entraîné une intoxication de 81 personnes dans le Maine-et-Loire et dans le Finistère, dont 61 ont été admises au CHU d’Angers. Face à cette situation, l’Agence nationale de sécurité sanitaire a pris des mesures radicales. En effet, depuis le début du mois de novembre, elle a annoncé que tous les produits contenant du métam-sodium seraient désormais interdits à la vente en France. Pour éviter les pesticides, les amateurs de fruits et légumes devront donc faire très attention !

Une décision lourde de conséquences

Si l’Anses a décidé de retirer les produits à base de métam-sodium du marché pour des raisons sanitaires, cette décision aura de fâcheuses conséquences. En effet, ce pesticide étant très utilisé dans la culture (mâche, concombres, tomates, poireaux…), les cultivateurs devront trouver des solutions de rechange. Des procédés alternatifs tels que la désinfection à la vapeur, la solarisation ou les rotations culturales sont envisageables. Toutefois, ces méthodes sont contraignantes, tant au niveau du temps que de la dépense énergétique ou du coût environnemental. Les cultivateurs devront donc faire un choix en tenant compte que la production de mâche dans la région nantaise représente plus de la moitié de celle de l’UE.

Si l’utilisation du métam-sodium est désormais interdite en France, le reste des agriculteurs européens peuvent souffler. En effet, si l’UE a banni 3 pesticides tueurs d’abeilles, elle n’envisage d’interdire ce produit qu’à partir de 2022.

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : nature