Le Printemps de l’Optimisme, 2 jours pour lutter contre la sinistrose

Publié le 

Le Printemps de l’Optimisme, 2 jours pour lutter contre la sinistrose / iStock.com / YakubovAlim
Le Printemps de l’Optimisme, 2 jours pour lutter contre la sinistrose / iStock.com / YakubovAlim

On lit régulièrement, ici et là, que les Français n'ont pas le moral et qu'ils sont même pessimistes. C'est pour cela que Thierry Saussez a créé, en 2013, le Printemps de l'Optimisme. Que réserve la quatrième édition de cet événement organisé les 17 et 18 mars à Paris ? C'est ce que nous vous proposons de découvrir dans cet article.

Pourquoi un Printemps de l'Optimisme ?

« À chaque étape de ma vie, j’ai été confronté à ce paradoxe bien français d’une confiance individuelle très forte et d’une défiance collective qui fait de nous le peuple le plus pessimiste au monde. Cette sinistrose et ce catastrophisme nuisent à notre santé, à notre assurance et à notre relation aux autres. Ils gâchent nos atouts. Ils plombent notre élan et ne construisent rien. »

C'est donc ce constat qui a encouragé Thierry SAUSSEZ à créer le Printemps de l’Optimisme. Un événement organisé chaque année depuis 2013 et qui fait de plus en plus d'adeptes décidés à prendre la vie du bon côté.

Qu'attendre de l'édition 2017 ?

Organisé sur deux jours, le Printemps de l’Optimisme proposera de multiples ateliers, débats et autres expositions. Cette quatrième édition, annoncée comme étant « riche en nouveautés à croquer » aura pour parrain Frédéric LENOIR, philosophe, sociologue, auteur et créateur de la Fondation SEVE.

Un débat d’ouverture sera organisé, « au cours duquel penseurs et intellectuels porteront leur regard sur les valeurs, la situation et les perspectives de la France ». De même, une présentation d'une étude Opinionway consacrée au point de vue des Français sur leur propre pays sera proposée.

Divers intervenants (économistes, directeurs et directrices de fondations...) seront conviés pour évoquer de multiples sujets et débattre. Des thèmes comme, par exemple, « Qualité de vie au travail et nouveaux modèles économiques » seront abordés.

Des formations de développement personnel proposées

Outre de nombreux débats aussi intéressants qu'utiles, l'édition 2017 du Printemps de l'Optimisme proposera des formations de développement personnel.

Comme expliqué sur le site officiel de l'événement : « Au fil des éditions, les participants ont acquis conseils et méthodologie pour optimiser les énergies positives dans leur vie personnelle. Cette année nous allons plus loin en leur proposant des formations, véritables sessions de travail pour mettre en pratique l’optimisme dans leur quotidien personnel ».

Informations pratiques sur le Printemps de l'Optimisme 2017

Le Printemps de l'Optimisme sera organisé les vendredi 17 et samedi 18 mars 2017 au Palais d'Iéna (siège du Conseil économique, social et environnemental) dans le 16e arrondissement de Paris. Si l'entrée est libre et gratuite, il est tout de même nécessaire de s'inscrire.

Pour en savoir plus sur le Printemps de l'Optimisme, rendez-vous sur le site web de l'événement.

« Il en faut peu pour être heureux, vraiment très peu pour être heureux... ».

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : loisirs divers