Cool news : une île des Cyclades bannit les pailles en plastique

Publié le 

Cool news : une île des Cyclades bannit les pailles en plastique / iStock.com - Grigorii Postnikov
Cool news : une île des Cyclades bannit les pailles en plastique / iStock.com - Grigorii Postnikov

Depuis le 1er juin, vous ne trouverez plus de pailles en plastique sur l'île de Sikinos en Grèce. Elles ont été remplacées par des pailles biodégradables pour limiter la pollution marine.

Rassurez-vous, même sans paille, les mojitos comme les sirops de grenadine resteront savoureux ! Le bannissement des pailles en plastique à Sikinos concrétise le projet de la fondation Laskaridis. Il a d’ailleurs inspiré d'autres localités comme Monaco qui a aussi anticipé l’interdiction des pailles en plastique.

Un geste pour l'environnement

Selon la directrice de Laskaridis, Angélique Ksomopoulou, ce projet est un petit changement, mais son effet est immédiat. S’il est couronné de succès, elle souhaite que la mesure soit adoptée par les autres îles des Cyclades. Le choix s’est arrêté sur les pailles en plastique, car elles se situent à la onzième place sur la liste des déchets qui polluent les mers grecques. Cette mesure fait écho à l'initiative de la Grande Bretagne de déclarer la guerre au plastique. Cependant, ce pays ne s'est pas cantonné aux pailles, mais a aussi interdit les cotons-tiges ainsi que les touillettes en plastique. Selon une étude de la Commission européenne, plus de 700 kg de déchets en plastique échouent quotidiennement dans les océans et les mers. Ils affectent ainsi l'écosystème de la flore et de la faune marines. À noter qu'une autre enquête réalisée par une équipe internationale a montré que la surface des océans est actuellement recouverte de 269 000 tonnes de déchets en plastique. Même s'ils ne se démarquent pas pour leur conscience environnementale, les Grecs n'ont eu pourtant aucun mal à adopter la réforme de janvier qui limite l'utilisation des sacs en plastique, dorénavant payants. La fondation Laskaridis est ainsi confiante sur la compréhension des citoyens quant à l'adoption de cette nouvelle initiative pour l'environnement.

Commencer à petite échelle

Généralement, les îles grecques sont un terrain d'expérimentations et de tests avant une quelconque application au niveau national. Ce fut le cas par exemple de l'île de Tilos qui a mis en place un programme énergétique exemplaire. Au moyen des énergies renouvelables – qui emploient de plus en plus de personnes –, elle est ainsi devenue autonome en électricité et couvre seule ses différents besoins. C'est le même principe qui sera appliqué à Sikinos concernant les pailles en plastique. Si l'île ne compte que 300 habitants, ils sont d'ores et déjà enthousiasmés par cette politique environnementale. En outre, le maire de la localité, Vassilios Marakis, s'est dit optimiste concernant l'implication des entreprises concernées. Il est clair que l'initiative de cette ONG arrive à point nommé. Elle fournira d'ailleurs les pailles biodégradables, destinées à remplacer les modèles en plastique, gratuitement jusqu'en décembre 2019.

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : nature