Découvrez le Café Déco d'Emmaüs à la Foire de Paris

Publié le 

Emmaüs fait son café à la Foire de Paris / Crédits : Foire de Paris
Emmaüs fait son café à la Foire de Paris / Crédits : Foire de Paris

Tables, chaises, canapés... La récup' s'invite à la Foire de Paris via les meubles d’Emmaüs sélectionnés pour décorer un Café déco cosy et très tendance. Une pause indispensable pendant ces douze jours d'exposition qui se sont tenus du 27 avril au 8 mai, Porte de Versailles. Reportage.

Populaire, inventif et précurseur en matière d’économie circulaire, sociale et solidaire, c'est tout naturellement qu'Emmaüs a été désigné pour devenir le partenaire du village déco de l'édition 2017 de la Foire de Paris consacrée à l'habitat. Les meubles et les objets chinés dans les boutiques du groupe par Sylvie Adigard, chroniqueuse déco pour Télématin, ont été mis en vente au profit de l'association, le 8 mai 2017, dernier jour de la foire.

Humaniser les lieux de vie

Valeur refuge, s'il en est, l'habitat était à l'honneur de la 113e édition de la Foire de Paris, qui aura accueilli, cette année encore, près d’un demi-million de visiteurs. Le Village déco, réparti sur 1440 m2, prenait donc des airs de gigantesque salon de la maison, avec ses exposants ultra-tendance, ses créateurs géniaux, sa plate-forme de conseils et son espace ateliers. Pour reprendre son souffle et se détendre, le Café déco offre un espace accueillant et généreux. Le mobilier et la décoration proviennent d'Emmaüs et ont été chinés par Sylvie Adigard, experte en décoration.

Une expérience menée en collaboration avec l'agence Nelly Rodi, spécialisée dans le décryptage des tendances.

« Aujourd'hui, la décoration s'articule autour du bois, du végétal, de la récup. Donner une seconde vie aux objets s'inscrit dans l'air du temps, explique l'experte. J'aime l'idée de rehumaniser les choses, de créer du lien et pour cela, la maison, lieu de vie par excellence, offre un espace idéal. Ma collaboration avec Emmaüs a donc été une évidence, d'autant plus qu'il s'agit de réaliser une bonne action car tous les objets chinés vont être ensuite vendus »

Donner du sens

La quarantaine de chaises, les nombreux tabourets, les quatre canapés, la quantité de tables basses et la collection d’assiettes exposées dans le Café déco proviennent des différentes communautés Emmaüs qui entourent la capitale.

« Donner du sens à nos achats est devenu indispensable, reprend Sylvie Adigard. Acheter ne doit pas seulement permettre de faire vivre une industrie, mais doit aussi devenir un acte responsable. »

Un projet en concordance avec les valeurs d'Emmaüs, qui offre à ses clients l'opportunité de chiner du mobilier unique à des prix solidaires et dans lequel l'association s'est largement impliquée. En effet, les tables et les suspensions du café ont été spécialement réalisées pour la foire par les membres de la communauté.

Vintage, bohème, indus... « Les pièces chinées ne s'enferment dans aucune tendance particulière mais représentent plutôt un mix and match. La Foire de Paris est aussi une grande foire humaine et il me semblait évident que les objets présentés répondent au sens populaire », explique Sylvie Adigard.

Des activités autour de la décoration

Pour accompagner les visiteurs, Emmaüs proposait également des ateliers de recyclage et de transformation d'objets ainsi que des conférences sur l'art de chiner. D'autres ateliers pratiques autour du DIY étaient également proposés, comme ceux  sur la customisation du carrelage ou la fabrication d'objets de déco

Egalement au programme : des talks show hebdomadaires en présence de l'animateur Stéphane Thébaut, ambassadeur cette année du Pôle Habitat de Foire de Paris (séances à 14h et 16h), ainsi qu'un making déco, véritable expérience virtuelle, réalisée par le studio Vandale, consacré à l'histoire de la décoration des années 50 à 2020 !

Le 8 mai était organisée la vente de clôture des objets et des meubles Emmaüs présents sur le salon. Ils étaient proposés aux tarifs habituels de l'association.

Le Café Déco d'Emmaüs à la Foire de Paris : une belle initiative à réitérer !