Environnement : faut-il passer à la crèche écolo ?

Publié le 

Environnement : faut-il passer à la crèche écolo ? / iStock.com - samxmeg
Environnement : faut-il passer à la crèche écolo ? / iStock.com - samxmeg

Les crèches adhèrent également à la tendance de l’écologie. Ce genre d'établissement commence à se démocratiser dans l'Hexagone. Est-ce une étape nécessaire pour vos enfants ?

Après l'association des crèches et des maisons de retraite permettant de vivre en harmonie entre générations, les crèches adoptent actuellement la tendance écolo. Que cela implique-t-il concrètement ? Décryptage dans cet article.

Qu'est-ce qu'une crèche écolo ?

Les principes fondateurs d'une crèche écolo sont un environnement sain pour les enfants, des impacts minimisés sur l'environnement, l’absence de gaspillage  et des coûts optimisés. Pour atteindre ces objectifs, les bâtiments sont éco-conçus et peu polluants. La crèche doit donc être pensée en fonction de l'environnement. Le label HQE ou Haute Qualité Environnementale nécessite certaines conditions pour être décerné : gestion optimale de l'énergie, chantier respectant les normes environnementales, confort acoustique…

Hormis la construction, l'aménagement est tout aussi crucial. En effet, il importe que les enfants jouissent d'un agencement sain et confortable. Les matériaux doivent être non polluants à l'instar du sol en éléments naturels. Hors de question d'opter pour le PVC. En outre, le mobilier sera en bois et sans vernis. Le mot d'ordre est d'éviter tout composant nocif. Une crèche écolo doit également éviter le gaspillage. À ce titre, le personnel doit être au fait des questions écologiques. Il importe aussi de privilégier la lumière naturelle ainsi que l'isolation thermique. Tout est mis en œuvre pour satisfaire les normes HQE. Avec toutes ces précautions, peut-être que certaines maladies répandues chez les enfants comme l'oxyuroses, les vers intestinaux seront réduites.

Tout doit être écolo

Outre la logistique et les infrastructures, il faut garder en tête que les pratiques doivent aussi être écologiques. Ainsi, tout ce qui est nourriture doit provenir de l'agriculture biologique. Les enfants pourront de ce fait se régaler avec les purées bio. Dans la mesure du possible, les jouets doivent être en bois. En ce qui concerne le linge (serviettes, draps, gants de toilette…), il faut privilégier le coton bio. Comme il se doit, ces crèches écologiques doivent utiliser des couches lavables au détriment de leurs homologues jetables. Bien que cela représente beaucoup de travail, les déchets s'en trouvent considérablement réduits. Le mieux est d'appliquer également ce principe à la maison. Certaines crèches ont choisi un consensus avec les couches biodégradables. En France, les crèches sensibilisées à l'écologie gagnent du terrain. Certains établissements, comme 123 Soleil ou Maison bleue, font de l'écologie leur principal cheval de bataille. Associées à l'éducation positive, les crèches écolo représentent l'avenir.

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : garde d'enfant