Ile Chiloé au Chili, un paradis magnifique

Publié le 

Ile Chiloé au Chili, un paradis magnifique / iStock.com - chaolik
Ile Chiloé au Chili, un paradis magnifique / iStock.com - chaolik

Île paradisiaque ne rime pas forcément avec plage de sable blanc. L’île de Chiloé, située en Amérique du Sud, en est la preuve. Avec sa riche forêt dense, son climat atypique et ses traditions, elle constitue une destination originale où se ressourcer.

La partie sud du continent américain abonde de destinations exotiques et tropicales. La région du Chili, bordant la côte ouest, est l’une des plus attrayantes. L’île de Chiloé, classée parmi les plus grandes d’Amérique latine, se distingue par la structure singulière de ses habitations d’un côté et par la densité de sa verdure de l’autre. Les traditions locales sont parfaitement conservées dans cette partie de la région. Zoom sur cette destination paradisiaque.

La situation géographique de l’île Chiloé

Si l’île de la Terre de Feu est la plus vaste en Amérique du Sud, celle de Chiloé arrive en deuxième position. Elle se situe dans la région de Los Lagos, au sud du Chili, et marque la frontière avec la Patagonie. Une traversée de 30 mn sur le canal Chacao permet d’y débarquer. La nature prédomine sur ce bout de terre qui est longtemps resté inaccessible par le passé. De ce fait, l’île a su conserver sa flore et faune. Sa capitale, Castro, occupe l’est de son territoire. Tournée vers le continent, elle abrite 155 000 habitants et est parsemée de maisons de bois à l’architecture unique. La plupart sont des pêcheurs ou des marins. De l’autre côté, sur la face ouest tournée vers l’océan s’étend une vaste forêt sauvage, humide et verdoyante. Cet écrin naturel est presque dépourvu de présence humaine. Le voyage est presque aussi tentant que de devenir cat sitter sur une île paradisiaque.

Le climat de Chiloé

L’île de Chiloé est le domaine de mère Nature. Sa grandeur y prévaut, en faisant un endroit magique et paradisiaque. L’île se distingue notamment par son climat pluvieux et tempéré. Ce dernier domine surtout sur la partie ouest du territoire, là où s’étale à l’infini sa majestueuse forêt. En effet, la forêt des chilotes ne souffre d’aucune période sèche. Les pluies du Pacifique viennent la gratifier tout au long de l’année. Cette caractéristique favorise en grande partie le vert luxuriant de ses arbres. D’ailleurs, une partie de la forêt de Chiloé a été classée Parc National. En contraste, la partie est de l’île est relativement calme, à l’abri des pluies incessantes et des vents de l’ouest. En somme, l’endroit idéal pour des vacances silencieuses.

Les croyances locales et sa particularité

À l’image de son climat, l’île de Chiloé est le mariage de deux mondes différents. D’après les légendes locales, l’archipel de Chiloé serait le fruit de l’affrontement ultime de deux couleuvres mythiques symbolisant le Bien et le Mal. À l’issue de ce combat, le Bien aurait eu raison du mal et l’île serait née dans sa splendeur. La population locale, les Chilotes, répertorie toute une série de créatures légendaires dans son histoire, comme le gnome Trauco et la sirène Pincoya. En outre, l’île se distingue par sa soixantaine d’églises datant de l’arrivée des Jésuites au XVIIe siècle. La majorité de ces édifices est en bois et s’inspire de la technique locale de fabrication de bateaux. 16 d’entre elles ont été classées patrimoine culturel mondial par l’UNESCO. Chiloé est à intégrer à la liste des îles à découvrir.

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : destinations