Insomnies, nuits blanches : nos conseils pour rattraper votre sommeil perdu

Publié le 

Insomnies, nuits blanches : nos conseils pour rattraper votre sommeil perdu / iStock.com - davidf
Insomnies, nuits blanches : nos conseils pour rattraper votre sommeil perdu / iStock.com - davidf

Souffrir d’un trouble du sommeil est un phénomène très courant dans la société moderne. Les difficultés à s’endormir créent des troubles insomniaques qui, en s’accumulant, engendrent une dette de sommeil conséquente. Elles ont ainsi une incidence directe sur la santé. Quoi de plus désagréable que d’ouvrir les yeux au petit matin avec la sensation d’avoir multiplié la fatigue de la veille par deux ?

Passer une mauvaise nuit a largement de quoi gâcher le déroulement de la journée qui suit. Manquer de sommeil entraîne de l’irritabilité, du stress et empêche de se focaliser sur les tâches de la journée. Pire encore, le corps s’en retrouve affaibli, frappé d’une sensation d’extrême fatigue. À tous ces problèmes, une seule solution efficace : dormir. Mais comment s’y prendre au mieux en cas d’insomnies ? Zoom.

Des astuces pour rattraper une nuit blanche ponctuelle

Une personne est parfois amenée à rester éveillée toute une nuit pour différentes raisons : une fête tardive, un dossier à finir, un devoir à rendre. Dans tous les cas, les effets ressentis au lendemain demeurent les mêmes : le manque de sommeil, néfaste à la vie professionnelle, pèse lourd sur le corps, tant sur le plan physique que psychique. Pour s’en remettre, il n’existe aucune alternative magique. D’une façon logique, il est nécessaire de dormir pour récupérer les heures de sommeil perdues. Cela ne signifie pas pour autant rester au lit toute la journée. Il s’agit plutôt de :

  • Faire une courte sieste, d’environ 20 min, dans la journée suivante, idéalement en début d’après-midi. Les spécialistes appellent cette pratique la « sieste flash » ;
  • Se coucher un peu plus tôt la nuit d’après, histoire de compenser ;
  • Faire la grasse matinée le week-end, en veillant à ne pas rester plus de deux heures au lit après l’heure du réveil habituelle.

Comment récupérer d’insomnies chroniques ?

Les personnes souffrant d’insomnies chroniques éprouvent un grand mal à remplir leur quota de sommeil hebdomadaire à cause de leur difficulté à s’endormir. Ces troubles impactent particulièrement leur vie et leur santé en général. S’il est possible d’éviter de faire des insomnies en adoptant de nouveaux réflexes, la dette de sommeil accumulée ne doit pas être négligée pour autant. Récupérer le sommeil perdu et, tant qu’à faire, améliorer la qualité du sommeil est crucial pour remettre le corps d’aplomb. Parmi les mesures à adopter :

  • Garder les écrans éloignés du lit, la lumière bleue n’aide pas à l’endormissement ;
  • S’allonger dans le lit dès les premiers signes de sommeil ;
  • Vérifier les conditions de la chambre à coucher pour créer un environnement propice à l’endormissement (fraîcheur entre 18°C et 20°C, obscurité, bon matelas).

Les mauvaises habitudes à évincer pour bien dormir

Le manque de sommeil dû à des insomnies ou des privations volontaires est sujet à de nombreuses idées reçues. Il a longtemps été dit que boire du café après une mauvaise nuit de sommeil permettrait de réduire le capital fatigue ressenti. Bien au contraire, cette boisson excitante empêche davantage de dormir, ce qui risque d’empirer la dette de sommeil. Le café est donc à proscrire, aussi bien tard la nuit que le lendemain d'une nuit blanche. À la place, réalisez des étirements au réveil pour être en pleine forme, et surtout, buvez de l’eau.