Le changement d'heure toujours maintenu ?

Publié le 

changement d'heures
changement d'heures

Le traditionnel passage de la montre à l’heure d’hiver, opéré tous les ans à la fin du mois d’octobre, reste d’actualité jusqu’à preuve du contraire. Pourtant, des discussions avaient été menées à l’échelle européenne pour éventuellement décider de la suppression de ce changement horaire bi-annuel. Ce projet devait initialement être acté en 2021. Toutefois, la situation et les enchaînements d’événements qui ont suivi l’ont visiblement balayé de la liste des priorités. Ainsi, un énième changement d’heure intervient en octobre 2022 : les montres sont reculées d’une heure jusqu’au mois d’avril.

Tous les ans, le passage de l’heure d’été à l’heure d’hiver est opéré à 3h du matin au dernier dimanche du mois d’octobre. Malgré les discussions menées sur l’éventuelle suppression de cette alternance, le changement d’horaire est visiblement maintenu. L’année 2022 ne fait donc pas exception aux années passées. Décryptage.

Le changement d’heure, un concept qui date

Le changement d’heure bi-annuel opéré en Europe aux mois de mars et d’octobre remonte à l’époque de la Première Guerre mondiale. Initialement, cette disposition a été mise en place dans l’objectif de modérer la consommation énergétique de la société. À l’époque, il s’agissait principalement du charbon.

Pour autant, la mesure n’a pas duré et a notamment été délaissée suite à la Libération de la France en 1944. Quelques années se sont écoulées avant que le concept de changement d’heure ne soit à nouveau réinstitué par décret en 1975. La décision est alors motivée par le choc pétrolier ayant engendré la hausse du prix de l’énergie.

Encore une fois, le passage de l’heure d’hiver à l’heure d’été se voulait un facteur provisoire d’économie d’énergie. Depuis, les années ont défilé, mais la mesure est restée en vigueur. Pourtant, une nouvelle crise énergétique prend d’assaut le continent et fait exploser le prix de l’électricité en France.

L’abandon du changement d’horaire, un sujet oublié

Interrogés sur la pertinence du changement d’horaire bi-annuel, les résidents européens ont été nombreux à faire part de leur désapprobation vis-à-vis de ce concept. Une consultation publique a été menée sur ordre du Parlement européen en 2018 auprès de 4,6 millions de répondants européens. La majorité a consenti à l’abandon de ce système de changement d’heure. La même réponse est observée du côté des Français à l’occasion d’une consultation publique à domicile réalisée par l’Assemblée nationale. Là encore, la majorité penche pour la suppression du concept.

Face à cet engouement, la Commission européenne a proposé, en 2020, un texte prévoyant la levée du changement d’heure dès 2021. Cependant, la situation a pris une nouvelle tournure après la soudaine apparition de la crise sanitaire, suivie de la guerre ukraino-russe et du choc gazier.

Le changement d’heure continue en 2022

Un an après l’annonce de la disparition de l’heure d’hiver, le concept est encore et toujours d’actualité. Les discussions européennes sur l’abandon de la mesure ont vraisemblablement été reléguées au second plan. Ainsi, la nuit du 29 au 30 octobre 2022, les Français ont dû, encore une fois, reculer leur montre d’une heure à 3h du matin, gagnant ainsi une heure de sommeil supplémentaire.

Cet article a recueilli 1 avis.0% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : nature

Mots clés :heure