Le maté : découvrez la nouvelle boisson tendance !

Publié le 

Le maté : découvrez la nouvelle boisson tendance ! / iStock.com - Wime
Le maté : découvrez la nouvelle boisson tendance ! / iStock.com - Wime

Vous ne dites jamais non à un chocolat chaud ? Vous préférez un café, un thé, une tisane ou encore une infusion ? Et si vous bousculiez vos habitudes en découvrant LA boisson du moment : le maté. Surnommé « l'or vert » d'Amérique du Sud et synonyme d'amitié, de fraternité et d'union, il possède de multiples vertus. On vous en dit plus dans cet article.

Origines et composition du maté

C'est au 16e siècle que le maté est introduit en Europe. Il s'agit d'une infusion préparée à base de « Yerba maté », une plante appelée également « thé des Jésuites » ou encore « thé du Paraguay » et « thé du Brésil ». Elle est, comme les houx, une espèce du genre Ilex. On torréfie et pulvérise les feuilles puis on les infuse dans de l'eau chaude.

Le mot « maté » vient du quechua « mathi » qui désigne le récipient que l'on utilise traditionnellement pour boire le maté.

Boisson très répandue en Amérique du Sud, elle a même le droit à sa journée nationale en Argentine (le 30 novembre). D'ailleurs, les Argentins en consommeraient sept kilogrammes par an et par personne (soit 100 litres).

Un concentré de bienfaits

Le maté est connu pour ses multiples vertus. Riche en diverses vitamines (A, C, E, B1 et B2) ainsi qu'en minéraux, c’est un allié minceur de choix. Il possède également des propriétés diurétiques et énergisantes. En outre, il aurait un effet contre les migraines, le diabète, les dépressions légères et autres névralgies.

Des recherches ont également démontré que le maté est utile contre le cancer. Sa richesse en composants phénoliques empêche la prolifération des cellules buccales cancérigènes.

Antioxydant, hypocholestérolémiant, stimulant, hépatoprotecteur... Le maté est un véritable concentré de bienfaits.

Comment préparer le maté ?

Traditionnellement, on boit le maté dans un bol spécial nommé « calebasse » avec une paille en bois ou aluminium appelée « bombilla ».

Le maté peut être consommé nature ou sucré et se boit tiède ou chaud (attention, boire trop chaud augmente les risques de cancer de l’œsophage). On peut aussi l'aromatiser avec de la menthe ou y ajouter du lait.

Commencez par chauffer l'eau à 70/75°C. Remplissez la calebasse de feuilles (aux deux-tiers), agitez puis mettez les feuilles sur un côté. Posez la bombilla du côté sans feuilles et versez-y l'eau (et le sucre si vous en voulez). Laissez infuser puis buvez.

À consommer avec modération

Comme le café, le maté doit être bu avec modération. Deux à trois tasses par jour suffisent. Il est même recommandé aux personnes souffrant de problèmes cardiaques, insomnies et autres soucis d'hypertension artérielle de ne pas en consommer. De plus, nausées, crampes et palpitations, notamment, sont associées à l'abus de maté.

En outre, la culture de maté entraîne la dégradation de la faune locale. En attendant que des solutions soient trouvées pour le cultiver de façon moins néfaste, mieux vaut donc modérer sa consommation.

Cet article a recueilli 2 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : boissons chaudes