Maison : faire le ménage serait aussi dangereux que de fumer

Publié le 

Maison : faire le ménage serait aussi dangereux que de fumer / iStock.com - fizkes
Maison : faire le ménage serait aussi dangereux que de fumer / iStock.com - fizkes

Selon des études récentes, faire le ménage de manière régulière accélèrerait la dégradation de la fonction pulmonaire. L'organisme subirait des dégâts similaires à la consommation d’un paquet de cigarettes par jour sur une période allant de 10 à 20 ans. Ce phénomène semble surtout toucher les femmes.

En février 2018, des chercheurs norvégiens ont alerté l’opinion sur les produits ménagers nocifs pour les poumons. Ces scientifiques se basent sur les résultats d’une étude publiée dans l’American Journal of Respiratory and Critical Care Medecine. Selon eux, utiliser régulièrement certains produits d’entretien équivaudrait à fumer un paquet de cigarettes par jour pendant vingt ans.

Effets du ménage sur la santé

Selon les chercheurs norvégiens, les sprays d’entretien feraient partie des produits les plus nocifs pour les poumons. Les dégâts provoqués par ces substances équivaudraient ainsi aux ravages d’une consommation d’un paquet de cigarettes par jour pendant vingt ans. Coauteure de cette étude, la professeure Cecile Svanes a affirmé dans un communiqué : “Nous craignions que de tels produits chimiques, en causant régulièrement des dommages aux voies respiratoires jour après jour, année après année, puissent accélérer le taux de déclin de la fonction pulmonaire qui survient avec l'âge.”

Le problème serait lié à l’exposition régulière à des agents chimiques potentiellement nocifs pour le système respiratoire. D’après les auteurs de cet article, le risque accru de développer des troubles respiratoires et d’asthme chez les nettoyeurs professionnels est désormais bien documenté. Il est ainsi indispensable de prévenir les personnes nettoyant régulièrement leur maison avec des sprays d’entretien. Pour limiter le danger, il est préférable de fabriquer des produits respectueux de l’environnement à partir d’ingrédients naturels.

Problème concernant surtout les femmes

Dans le cadre de son étude, l’équipe de chercheurs de l’université de Bergen (Norvège) s’est penchée sur des données de l’ECRHS (European Community Respiratory Health Survey). Cette enquête a porté sur la fonction respiratoire de 5 235 sujets âgés entre 20 et 40 ans, de 1992 à 2012. Au cours de cette étude, l’âge moyen des participants était de 34 ans. Ils ont ensuite été observés sur une période de vingt ans.

Les chercheurs ont ainsi constaté une accélération du déclin des poumons due aux produits d’entretien. Le problème semble affecter davantage les femmes faisant le ménage de manière professionnelle ou à la maison. Par ailleurs, elles étaient plus souvent affectées par les symptômes de l’asthme par rapport aux personnes ne faisant pas autant le ménage. Cette détérioration des poumons a été constatée chez 13,7% des professionnelles du nettoyage et 12,3% des femmes nettoyant à la maison. Les particules émises par les produits d’entretien sont principalement mises en cause. Au final, il vaut mieux se tourner vers des solutions naturelles pour faire le ménage. De plus, les produits ménagers bio préservent aussi la santé des utilisateurs.

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : conseils santé