Onigrazu : pour tous les fans de cuisine japonaise

Publié le 

Onigrazu : pour tous les fans de cuisine japonaise / iStock.com - Fascinadora
Onigrazu : pour tous les fans de cuisine japonaise / iStock.com - Fascinadora

Trouver un repas simple et original à emporter au travail, autre que la traditionnelle salade et le mythique sandwich, est désormais possible. Une vague de tendance food venue tout droit du Japon déferle sur le monde culinaire et apporte une petite révolution. L’onigrazu, un sandwich pas comme les autres, a conquis le cœur des foodies. Décliné en une infinité de recettes, ce remake du maki est devenu incontournable dans les lunch-boxes.

La cuisine japonaise séduisant à chaque fois les fans de gastronomie. Si les sushis sont les plus connus, un nouveau venu risque de détrôner ce chouchou nippon. L’onigrazu, du riz et du poisson enroulés dans de l’algue pour former un sandwich, est actuellement la food star du web. Gourmand, pratique et healthy, ce plat s’impose. Décryptage.

L’onigrazu, un sandwich japonais

La culture nippone est très répandue à travers le monde entier. Ainsi, n’est-il pas surprenant que ses tendances culinaires séduisent autant ses fans que les healthy-addict. Après la tendance du Sushi-Donut, c’est au tour de l’onigrazu, un plat typiquement japonais qui s’apparente à l’onigiri et au maki, de faire parler de lui. Concrètement, il s’agit d’un sandwich composé de deux couches de riz entourant une garniture au choix, le tout enroulé dans une feuille de nori, l’algue noire utilisée pour la majorité des sushis. L’onigrazu est devenu un plat incontournable, notamment chez les personnes qui emportent leur repas au travail. En effet, ces petits sandwichs healthy se transportent facilement dans les bento (lunch box japonais).

Une composition très variée

L’onigrazu se décline en plusieurs recettes et tous les régimes alimentaires y trouver leur compte : des gluten-free aux végétariens, végétaliens et vegan, en passant par les adeptes du healthy food mais aussi les grands gourmands. Tous les onigrazu ont en commun le riz et la couche de nori qui scelle le sandwich, le choix des autres ingrédients dépend de chacun. De plus, la préparation, d’une grande simplicité, se fait en quelques minutes et ne requiert par le même degré de minutie que pour les sushis, particulièrement compliqués à réaliser. Ainsi, il suffit d’étaler du riz sur une feuille de nori et de déposer la garniture par-dessus. Crevettes, chair de crabe, légume, avocat ou poulet teryiaki, tous les ingrédients sont les bienvenues. Pour finir, l’algue noire est repliée en deux pour former le sandwich et il ne reste plus qu’à déguster.

Les avantages de l’onigrazu

Outre sa préparation éclaire qui se fait en dix minutes chrono, montre en main, l’onigrazu a bâti sa réputation grâce à son côté nourrissant et son adaptabilité à l’infini. Sur les réseaux sociaux tels que Pinterest et Instagram, de nombreux adeptes s’en donnent à cœur joie pour faire l’éloge de ces rouleaux garnis. Des idées de garnitures originales y font leur apparition tous les jours, agrandissant ainsi les milliers de recettes existantes. L’onigrazu est fait pour tous et se veut pratique et transportable à souhait dans les bento, la nouvelle mode japonaise. Que ce soit pour un pique-nique ou un déjeuner au bureau, c’est la recette idéale pour se remplir le ventre d’aliments healthy et énergétiques.

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : cuisine asiatique