Pain blanc, pâtes... les glucides raffinés favorisent-ils la dépression ?

Publié le  - Mis à jour le 

Pain blanc, pâtes... les glucides raffinés favorisent-ils la dépression ? / iStock.com - artenex
Pain blanc, pâtes... les glucides raffinés favorisent-ils la dépression ? / iStock.com - artenex

Une étude américaine publiée dans l’American Journal of Clinical Nutrition nous met en garde contre les glucides raffinés. D’après James E. Gangwish, l’initiateur de cette recherche, la consommation de produits tels que le pain blanc, le riz blanc, les pâtes ou encore les céréales favoriserait en effet la dépression.

Quand l’idée de limiter notre alimentation sucrée nous prend, c’est souvent le contraire qui se produit. On se retrouve donc à manger du pain blanc, des pâtes et d’autres produits riches en glucides. Cependant, cette habitude est plus néfaste qu’on ne le pense, comme nous le fait remarquer l’étude menée par des chercheurs américains sur 70 000 femmes ménopausées.

Le glucide, un danger ?

Cette nouvelle étude menée sur 70 000 femmes ménopausées en étonne plus d’un. C’est que cette dernière a fait ressortir que la consommation d’aliments à base de glucides raffinés (pâte, céréales…) possédant un grand index glycémique est mauvaise pour le moral. Pour faire plus simple, manger trop de glucides provoquerait un état dépressif chez le consommateur.

Selon James E. Gangwish et son équipe, les femmes ménopausées ne sont pas les seules à souffrir de la dépression induite par l’absorption excessive de glucides raffinés. En se basant sur des recherches antérieures, ils ont pu déterminer que la consommation d’aliment ayant un fort index glycémique peut aussi affecter le moral des autres individus, comme les adolescents.

Outre le fait que le glucide soit à la base des grands maux de la société comme l’obésité, les infarctus et le cancer du sein, il pourrait ainsi également favoriser la dépression.

N’abusez pas des glucides !

Bien que cette nouvelle étude puisse en effrayer plus d’un, il est important de relativiser. Le glucide est indispensable au développement du corps, c’est pourquoi il est déconseillé de ne pas en consommer régulièrement. Le mieux, pour éviter la dépression ou les autres soucis inhérents à cette consommation, est donc d’opter pour la modération.

Pour cela, il est conseillé de réduire sa consommation de glucides. Diminuez le nombre de sodas, de jus de fruits et de sucreries que vous mangez au profit de fruits entiers et du lactose. Au lieu de vous contenter de mets touts faits et des surgelés, mettez-vous aux fourneaux et concoctez-vous de délicieux petits plats à base de légumes, de fibres, de pain et de pâtes. Vous verrez la différence. On ne le redira jamais assez, une alimentation équilibrée et faite maison est la clé de la santé. Alors, qu’attendez-vous ?