Tendance : le marché du bricolage a la forme en 2018 !

Publié le 

Tendance : le marché du bricolage a la forme en 2018 ! / iStock.com - PeopleImages
Tendance : le marché du bricolage a la forme en 2018 ! / iStock.com - PeopleImages

92% des Français aiment bricoler et le récent rapport de 2017 réalisé par la Fédération des magasins de bricolage et de l’aménagement de la maison (FMB) l’illustre parfaitement ! Le marché du bricolage repart à la hausse après avoir été impacté par la crise de 2008. Pendant que 59% des Français bricolent pour faire des économies, 41% le font par pur plaisir. Décryptage de cette tendance.

Le marché du bricolage mature et en hausse

Les derniers chiffres de 2017 confirment la reprise de l’activité du bricolage, secteur en pleine forme. Enregistrant une hausse de 1,9% en 2017, le marché du bricolage est en progression, après avoir été ralenti par la crise de 2008. Son activité, matérialisée par un chiffre d’affaires de 26 milliards d’euros, redémarre, portée par le dynamisme du marché de l’immobilier. En effet, la hausse des ventes de logements anciens en France est en corrélation avec la renaissance du bricolage, véritable phénomène de société. Ce dernier représente d’ailleurs le premier marché pour équiper son foyer.

L’importance des grandes surfaces de bricolage dans la distribution

La distribution de l’offre de bricolage se fait majoritairement, à 77%, à travers les grandes surfaces de bricolage (GSB), qui offrent tout autant de l’outillage indispensable que du matériel électrique et de la décoration de façon équilibrée. À elles-seules, elles enregistrent plus des ¾ des ventes. Viennent ensuite les magasins traditionnels, en pleine progression grâce à la forte demande sur le rayon bâtiment, avec une part de marché de 15%. Le e-commerce est le troisième canal de distribution, en hausse, mais ne représentant qu’une part de marché faible à 3%. Leroy-Merlin se partage la plus grosse part de marché des grandes surfaces de bricolage, à 34%, suivi par Castorama à 17% puis Brico Dépôt à 14%.

Le chauffage et le jardin parmi les rayons en pleine tendance

Le chauffage se hisse parmi les rayons les plus dynamiques en grandes surfaces de bricolage avec une belle progression, passant de 0.8% en 2016 à 9.6% en 2017, due à la forte demande en climatiseurs. On enregistre aussi une hausse des produits destinés au bâtiment qui s’explique par une tendance à l’aménagement, nécessitant cloisons et isolation. Dans la même veine se retrouve l’attrait pour les rayons revêtement, menuiserie, plomberie et équipement de l’habitat. Enfin, le rayon jardin, fortement dépendant de la météo, connaît une progression favorisée par le boom de la piscine, avec une hausse de 23%, du plein air et de l’arrosage.

La décoration en baisse due à la tendance minimaliste ?

Les nouvelles façons de consommer, portées par le minimalisme et la dé-consommation, expliquent la forte baisse des rayons peinture et décoration, qui se poursuit depuis trois ans. L’électricité est aussi touchée, même si l’équipement des logements en détecteurs d’incendie et en décodeurs s’est poursuivi. Parmi les rayons connaissant une baisse, on compte aussi l’outillage, la quincaillerie, la plomberie – même si la cuisine est vecteur de croissance – et les revêtements.

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : brico