Vendredi lecture : les bienfaits de la lecture quotidienne

Publié le 

Vendredi lecture : les bienfaits de la lecture quotidienne / iStock.com - vadimguzhva
Vendredi lecture : les bienfaits de la lecture quotidienne / iStock.com - vadimguzhva

Lire permet d'abord d’enrichir sa culture et de se divertir, mais certains scientifiques lui attribuent d’autres bienfaits. Des études sur la lecture tendent à prouver les effets positifs de cette activité sur la santé et le bien-être.

De nombreuses personnes profitent de leur temps libre pour s’adonner à leur passion : la lecture. Si les polars, les comédies ou les romans procurent du plaisir aux lecteurs et enrichissent leur vocabulaire, ils auraient également d’autres vertus insoupçonnées.

Optimiser ses capacités mentales

La lecture permettrait d’augmenter la capacité de concentration. En effet, pour plonger dans l’histoire racontée par son livre, le lecteur doit se concentrer, et ce, sur une période prolongée. Il fait également travailler sa mémoire afin de retenir et de traiter les informations. Une grande partie du cerveau serait donc sollicitée lors de la lecture. D’après le Dr Ken Pugh des Laboratoires Haskins, toutes les parties du cerveau liées à la vision et l’apprentissage sont mises à contribution. Selon lui, la lecture permettrait aussi de développer les capacités d’analyse et de déduction.

Vaincre le stress

Une étude réalisée en 2009 par des chercheurs de l’Université de Sussex, en Angleterre, a démontré les bienfaits de la lecture sur le bien-être. Une expérience menée sur des volontaires a permis de déduire que la lecture diminue le niveau de stress de 68%, contre 61% pour la musique et 42% pour la marche. Selon le Dr David Lewis, ce résultat étonnant vient du fait que le lecteur se concentre sur son livre et oublie momentanément ses soucis. En outre, contrairement aux écrans qui émettent de la lumière bleue et fatiguent les yeux, la lecture serait efficace pour trouver rapidement le sommeil.

Vivre mieux et plus longtemps

Récemment, des chercheurs de l’Université de Yale, aux États-Unis, ont établi un lien entre l’espérance de vie et la lecture. Ils ont comparé les données sur la santé physique de 3 635 individus en tenant compte du temps passé par chacun à la lecture, et ce, sur une période de 12 ans. D’après les résultats, les lecteurs les plus assidus (plus de 3h30 par semaine) vivaient mieux que les autres et plus longtemps. Les chercheurs ont également conclu que les livres cultes étaient plus bénéfiques que les magazines ou les journaux demandant une plus grande capacité d'imagination.

Cet article a recueilli 6 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : loisirs divers