Cinéma : les films d’horreur pour ado à regarder pour Halloween

Publié le 
Cinéma : quels films d’horreur pour ado regarder pour Halloween ? / iStock.com - photoschmidt
Cinéma : quels films d’horreur pour ado regarder pour Halloween ? / iStock.com - photoschmidt
Durant la période d’Halloween, quoi de mieux que de se retrouver en famille et de regarder de bons films d’horreur ? Attention toutefois, en tant que parent c’est une erreur de penser que les adolescents sont de jeunes adultes et qu’ils peuvent regarder les mêmes films d’épouvante que vous. La classification des œuvres de cinéma de moins de 16 ans n’est pas à prendre à la légère ! Si vous ne voulez pas que votre soirée tourne au cauchemar, découvrez notre sélection de films pour ado qui vous donneront des frissons et des sueurs froides sans traumatiser les plus jeunes. Bonne séance d’horreur !


La Maison de cire

Ce film australo-américain réalisé par Jaume Collet-Serra est sorti sur nos écrans en 2005. L’affiche du film représentant une jeune femme sans yeux recouverte de cire fondue donne tout de suite le ton de ce film d’épouvante idéal pour le soir d'Halloween.

Six jeunes amis partis pour assister à un match de football, se retrouvent en panne et prennent refuge dans une petite ville angoissante qui leur est inconnue et qui semble être abandonnée. En se séparant pour trouver de l’aide, ils découvrent le musée du coin, La Maison de cire, tenu par deux hommes peu accueillants. Il regroupe des statuts de cire à taille humaine, dont le réalisme est impressionnant, exposées dans des scènes du quotidien. On découvre en même temps que les protagonistes que ces statuts sont finalement des corps humains qui ont été figés dans la cire chaude. Les personnages vont tenter de s’échapper pour ne pas devenir les prochains cobayes.

Le réalisateur joue sur le suspens tout en incorporant des scènes sanglantes supportables pour le spectateur. 

The Grudge

Sorti en 2004, The Grudge est un remake du film d’horreur japonais Ju-on réalisé par Takashi Shimizu. Créé par Takashi Shimizu, Sarah Michelle Gellar et Jason Behr, ce film fait partie à la fois du genre de l’épouvante-horreur et du genre fantastique. Plus que la peur par le sang, c’est avant tout les revenants terrifiants et les apparitions soudaines qui nous font frémir. Ce n’est pas une simple histoire de fantôme mais une histoire de malédiction et de légende qui nous prend aux tripes.

Une employée des services sociaux, jouée par Sarah Michelle Gellar, est chargée de s’occuper d’une dame âgée qui souffre de léthargie et de démence. Ce qui ressemble à une petite maison tranquille est finalement touché par une malédiction qui frappe tous ceux qui franchissent les portes du lieu. L’héroïne va être confrontée à une entité surnaturelle vengeresse qu’elle devra combattre pour ne pas mourir.  

La Cabane dans les bois

Paru en 2012, La Cabane dans les bois est un film d’horreur américain coécrit et réalisé par Drew Goddard. Certaines scènes à la limite de la parodie diminuent l’intensité de l’horreur et le rendent plus abordable. Toutefois, il reste un film sanglant et gore avec un niveau de terreur important.

Cinq amis partent passer quelques jours de vacance dans une cabane dans les bois isolée de tout. Ils vont devenir l’expérience de scientifiques fous qui les confrontent à une famille zombie repoussante qui cherche à les tuer. Les personnages sont finalement des sacrifices humains pour apaiser ces êtres malveillants.

Ça

Tout comme le premier film de 1990, Ça est une adaptation cinématographique du roman de Stephen King Ça publié en 1986. Réalisé par Andrés Muschietti et sorti en 2017, ce film d’horreur américain est la première partie d’une série de deux films. Il correspond à la partie du roman sur l’enfance des personnages alors que le second prévu pour 2019 se déroulera 27 ans après les événements du premier volet.

L’entité maléfique de ce film sort tous les 27 ans d’une longue période de sommeil pour se nourrir de la terreur des enfants. Si elle est capable de prendre plusieurs apparences, l’entité choisit celle d’un clown terrifiant pour attirer plus facilement les enfants. C’est alors ce clown maléfique appelé Grippe-Sou qui donne toute la dimension d’horreur au film. Dans cette version du film, sept enfants devront surmonter leurs plus grosses peurs pour faire face à ce personnage monstrueux.

Chucky

Il y a certaines poupées que l’on aimerait ne pas avoir chez soi et Chucky en fait partie. Cette poupée possédée par l’esprit d’un tueur en série qui veut perdurer son œuvre macabre et le personnage principal d’une série de sept films d’horreur : Jeu d'enfant, Chucky, la poupée de sang, Chucky 3, La Fiancée de Chucky, Le Fils de Chucky, La Malédiction de Chucky, Le Retour de Chucky.

Le spectateur est terrifié à la fois par ce jouet des plus monstrueux mais aussi par les scènes sanglantes, à la limite du gore, et angoissantes. Au fil du temps la poupée devient de plus en plus horrifiante et la famille de poupées maléfiques s’agrandit.

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".