Cuisine : opter pour un café en grains

Publié le 
Opter pour un café en grains / iStock.com - RomoloTavani
Opter pour un café en grains / iStock.com - RomoloTavani
Le café en grains peut facilement conserver son arôme un an après sa torréfaction s’il est rangé dans une boîte bien hermétique, à l’abri de la lumière, de la chaleur et de l’humidité. Acheté en grande quantité, il est également plus économique à la tasse que le café moulu. Mais son principal atout demeure sa saveur, puissante, acide ou corsée selon son origine et sa variété.


Sélectionner ses grains

Vous aimez les cafés puissants ou plutôt fruités ? Vous en consommez tout au long de la journée ou seulement le matin ? Vos goûts et habitudes de consommation vont déterminer votre sélection. Les variétés ne manquent pas : il existe plus de 5 millions de plantations dans le monde ! L’Arabica et le Robusta sont les deux variétés principales de café, mais vous pouvez opter pour un mélange qui vous permet de profiter des saveurs complémentaires de plusieurs cafés.

Pour sélectionner un bon grain, il faut prendre en compte la manière dont le produit a été cueilli, lavé et séché, ce qui n’est pas toujours facile à déterminer. Toutefois, même lorsque le café est déjà torréfié, les bons grains sont ceux qui n’ont ni brisure, ni pellicule et dont la couleur est homogène.

A chaque café sa mouture

Conserver un café en grains permet de varier son mode de préparation selon le type de café que l’on souhaite boire, ainsi :

  • Un café préparé dans une cafetière à piston nécessite une mouture grossière (entre grosse et moyenne).

  • Dans une cafetière filtre, il demande une mouture fine, comme du sucre en poudre.

  • La mouture d’un espresso est très fine et laisse peu de traces sur les doigts.

  • Si vous voulez préparer un café turc, la mouture à utiliser est très fine et va s’incruster dans les sillons des doigts.

  • Enfin, pour les buveurs de café technophiles, vous pouvez toujours vous procurer une cafetière connectée...

Il faut savoir qu’une mouture fine et un débit rapide d’eau produisent un café puissant alors qu’une mouture plus compacte et un débit d’eau lent donnent un arôme moins corsé.

Moudre son café

Vous êtes convaincu par les bénéfices du café en grains ? Il vous reste à trouver le moyen de le moudre. Vous pouvez opter pour un ancien système à pilon qui consiste à broyer les grains dans un mortier à l’aide d’un pilon. Cette méthode vous permet d’obtenir une mouture grossière. Vous pouvez aussi le moudre avec un moulin manuel, avec une manivelle située sur le haut de l’appareil et un tiroir de récupération sur le bas. Pour obtenir une mouture plus régulière, l’idéal est de moudre les grains avec un moulin électrique à meules. Une meule conique équipée d’une vitesse très lente de meulage va permettre d’obtenir une mouture uniforme et régulière. Il est également possible de moudre son café par l’intermédiaire d’une machine à expresso.