Le véganisme en 5 étapes

Publié le 
Le véganisme en 5 étapes / iStock.com - fcafotodigital
Le véganisme en 5 étapes / iStock.com - fcafotodigital
Ce n’est plus un secret, l’industrie alimentaire maltraite la planète et les animaux destinés à la production de laitages, d’œufs et de viande et le meilleur moyen de s’y opposer et de cesser de consommer ce type de produits. De plus, adopter une alimentation vegan réduit les risques de surpoids, prévient de nombreuses maladies comme le diabète, les maladies cardiovasculaires et certains cancers et permettrait même de vivre plus longtemps. De bons arguments pour sauter définitivement le pas !


1. Être convaincu de ce que l’on fait

Les motivations doivent être fortes pour adopter un régime sans produits animaux, surtout si vous étiez habitués à en consommer régulièrement depuis toujours. Etre sûr de votre choix est ce qui vous fera tenir, aussi n’hésitez pas à multiplier les sources d’information en particulier sur les sites et les blogs spécialisés. Ils regorgent de conseils sur la bonne façon de s’alimenter et sur le véganisme.

2. Savoir s’y prendre

En effet, il n’est pas facile de s’y retrouver en faisant ses courses. Être vegan signifie se passer de viande, de poisson, de laitage (fromage, crème et beurre compris) et d’œufs (à la différence des végétariens qui ont supprimé uniquement la chair animale de leur alimentation). Or ces produits sont présents partout. Il va donc falloir décrypter les étiquettes et apprendre à cuisiner ! Pas de panique cependant, de très nombreuses grandes surfaces proposent désormais des plats vegans tout faits. Pratique lorsqu’on n’a pas envie de se mettre aux fourneaux ! Toutefois, vous pouvez également trouver des livres sur le vegan en librairie pour des idées de recettes

3. Découvrir une nouvelle alimentation

Vous voulez découvrir la cuisine vegan ? Rendez-vous dans un restaurant spécialisé qui vous permettra de gouter à toutes sortes de plats. Les restaurants indiens, libanais et asiatiques proposent, en outre, une grande quantité de spécialités à base de légumes et de légumineuses. Une bonne alternative lorsque vous sortez diner avec des amis.

4. S’y mettre progressivement

Personne ne vous oblige à devenir vegan du jour au lendemain. Vous avez tout à fait la possibilité d’adopter ce type de menu une fois par semaine, ou une fois par jour… Vous pouvez essayer de nouvelles recettes ou adapter celles que vous aimez en remplaçant la viande, les œufs ou les laitages par du tofu ou des laits végétaux. Vous pouvez aussi commencer par éliminer la viande rouge, puis la viande blanche et le poisson, puis les œufs et enfin les produits laitiers, ceci sur plusieurs semaines.

5. Se faire plaisir

Cuisiner et manger ne sont pas un sacerdoce et doivent se faire avec plaisir. La découverte de nouveaux aliments et la préparation de recettes vegans sont des expériences riches et agréables, à partager avec vos proches. N’hésitez pas à cuisiner pour eux ! Et surtout, vous avez également le droit de déguster un plateau de fromage ou de manger des crêpes de temps en temps !

Cet article a recueilli 2 avis. 50% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".