Vacances : les indispensables de la trousse à pharmacie !

Publié le 
Vacances : les indispensables de la trousse à pharmacie ! / iStock.com - artisteer
Vacances : les indispensables de la trousse à pharmacie ! / iStock.com - artisteer
Piqûres d’insectes, écorchures, coups de soleil, etc., tout le monde peut rencontrer des soucis de santé durant les vacances. De ce fait, il est important d’avoir des produits de premiers soins à portée de main. Le tout est de les sélectionner en fonction de la destination et de la durée du voyage !


Préparer la trousse à pharmacie de manière méthodique

Souvent, les personnes prévoyantes ne se contentent pas d’installer une armoire à pharmacie dans la salle de bain. Elles pensent également aux produits de soin à glisser dans leurs bagages avant de partir en vacances ! Pour éviter les oublis, il est important d’adopter une bonne organisation dans sa trousse à pharmacie. Cette dernière peut, par exemple, être répartie en trois compartiments pour accueillir les produits d’hygiène et le petit matériel, les médicaments courants, ainsi que les produits spécifiques à la destination (traitement contre le paludisme, antibiotiques, etc.).

Le petit matériel englobe tous les accessoires et soins utilisés pour les petits bobos, les entorses, les coupures, les échardes, les brûlures légères... Ce compartiment doit ainsi contenir une paire de ciseaux, un thermomètre, une pince à épiler, des lingettes antiseptiques, des dosettes de sérum physiologique, des pansements et des compresses stériles, etc. Il est aussi recommandé de prévoir une bande de contention pour maintenir les pansements ou en cas d’entorse. Une fois ces produits réunis, il ne reste plus qu’à faire ses affaires et trouver des astuces pour que son enfant fasse lui-même sa valise !

Des solutions à l’international

Selon le bulletin de vigilance de l’Agence nationale de sécurité du médicament, en 2017, une victime d’AVC s’est vue prescrite un médicament dont le nom se rapprochait de son anticoagulant en Espagne. Il est clair que ce traitement ne lui a pas du tout été bénéfique ! Par conséquent, avant de partir, il est important de se procurer une ordonnance rédigée en dénomination internationale pour éviter les problèmes.

De plus, ce document permet de se justifier auprès des douaniers en cas de contrôle. En effet, les autorités aéroportuaires se montrent particulièrement sévères en ce qui concerne les dérivés morphiniques et autres opiacés. Il est ainsi important d’être en possession de prescriptions valides et fournies par un professionnel de santé agréé. Il est aussi conseillé de prendre avec soi les carnets de vaccination et les cartes de groupe sanguin de toute la famille. En cas de besoin, il est toujours possible de compter sur des services comme Hellocare, permettant de se connecter à un médecin depuis l’étranger.