10 trucs à savoir sur l’état des lieux de sortie

Ce qu'il faut savoir sur l'état des lieux de sortie
Ce qu'il faut savoir sur l'état des lieux de sortie

L’état des lieux dresse un bilan des défauts présents avant la location du bien par le nouvel occupant. Il est établi à l’entrée et à la sortie du locataire. Ci-dessous 10 trucs à savoir sur l’état des lieux de sortie pour que tout se déroule sans encombre.



étape 1

Un document recommandé

L’état des lieux de sortie n’est pas un document obligatoire, mais fortement recommandé pour prévenir d’éventuels litiges.

étape 2

Les réparations du locataire

Avant l’état des lieux de sortie, n'hésitez pas à vous renseigner sur les réparations qui incombent au locataire.

étape 3

Les personnes présentes

L’état des lieux de sortie est effectué par l’agent immobilier ou le propriétaire en présence du locataire.

étape 4

Deux exemplaires

L’état des lieux de sortie est établi en deux exemplaires.

étape 5

Comparez

Il est ensuite comparé à l’état des lieux d’entrée.

étape 6

Signature

Il doit être signé par les deux parties.

étape 7

Récupération

Il conditionne la récupération du dépôt de garantie.

étape 8

Faire des devis

Si des réparations doivent être effectuées, le propriétaire devra justifier par des devis le montant qui sera déduit du dépôt de garantie.

étape 9

Récupération

Pour les baux signés avant le 27 mars 2014 : deux mois suivant la remise des clés,
 
Pour les baux signés depuis le 27 mars 2014 : un mois suivant la remise des clés.

étape 10

Huissier

En cas de désaccord entre le propriétaire et l’ancien locataire, il est nécessaire de faire appel à un huissier. Son état des lieux s’imposera alors aux autres.

Cet article a recueilli 12 avis. 75% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : déménagement