Négocier le prix d'une voiture d'occasion

Par : Florence Laillat - Dernière modification : 20 mars 2013 - pas a pas
A+ A- |
  • Imprimer cet article
  • |
  • Envoyer à un ami
Ce guide pratique vous est proposé en partenariat avec : Ford
negocier prix voiture occasion

Négocier le prix d'une voiture d'occasion

Si le prix d'une voiture d'occasion se calque généralement sur celui de la côte Argus, rien n'empêche lors de l'achat de faire baisser notablement le prix affiché. Pas à pas, nos conseils pour une négociation gagnante.


1

Choisissez-bien votre moment !

La négociation d'une voiture est souvent plus intéressante en plein été, lorsque les acheteurs sont rares.

Si le besoin d'un nouveau véhicule ne coïncide pas avec la période estivale, choisissez de préférence un jour pluvieux pour aller discuter le prix de votre future voiture d'occasion. Une voiture sous la pluie est toujours plus sale et moins à son avantage qu'un jour de grand beau temps !

2

Surveillez attentivement l'actualité du modèle choisi

De nombreux propriétaires de voiture restent fidèles à une marque et à un modèle. Lorsqu'un relookage est annoncé ou qu'une nouvelle version du modèle choisi est prévue ou juste passé, les prix sur le modèle précédent s'effondrent.

3

Munissez-vous de la cote argus

La cote argus est un indicateur en temps réel du prix le plus couramment négocié pour un modèle précis sur un millésime précis.

La cote argus n'a aucune valeur légale en soi. Elle fixe globalement un prix moyen de négociation.

Selon l'état de la voiture et ses options, la cote argus peut facilement être revue à la hausse ou à la baisse par le vendeur. En quelque sorte, la cote argus sert de point de démarrage de la négociation.

Elle s'établit sans option ajoutée. Elle vous renseigne sur une fourchette de prix et permet ainsi d'identifier les modèles qui entrent dans votre budget. Elle permet aussi et surtout de mettre un prix moyen sur son futur véhicule avant même de prendre contact avec le vendeur.

4

Faites un tour méticuleux de la voiture

Il suffit d'une égratignure, d'un défaut de peinture, de tâches sur les sièges ou de pneus usés pour que le vendeur revoie facilement le prix de sa voiture à la baisse.

Pour négocier au mieux le prix, un tour minutieux de la voiture permet toujours de trouver un "petit quelque chose qui cloche".

Le test de tous les équipements est important (toit ouvrant, climatisation, ordinateur de bord, ...). L'acheteur ne doit pas hésiter à mettre un genou au sol pour vérifier les éventuelles fuites moteur. L'essai sur route est indispensable pour juger de la fiabilité mécanique de la voiture.

Si des réparations sont à faire, leurs montants présumés devront être pris en compte.

5

N'en dites pas trop et ne soyez jamais enthousiaste !

Face à un particulier ou un professionnel, inutile de vous répandre en commentaires. Chaque argument positif sera une arme supplémentaire à la disposition du vendeur pour ne rien lâcher sur le prix.

Ne montrer jamais d'empressement à l'achat. Un acheteur enthousiaste est un acheteur convaincu. Laissez toujours entrevoir que si cette voiture vous plait, d'autres vendeurs vous ont déjà fait des propositions plus alléchantes.

6

En cas de désaccord avec un pro, marchandez des services en plus

Les concessionnaires sont rarement avares de ristourne sur une voiture d'occasion surtout si le modèle est en exposition depuis longtemps.

Si votre interlocuteur ne veut pas transiger sur un prix à la baisse, il transigera sûrement sur des "cadeaux" détournés comme la prise en charge du prix de la carte grise, la pose d'un auto-radio ou d'un attelage, l'extension de la période de garantie...

7

N'hésitez pas à claquer la porte !

La technique du non est souvent intéressante dans une négociation puisqu'elle remet en question le vendeur dans ses certitudes.

Lorsque la vente est urgente, le vendeur saura faire un effort après coup lors d'une seconde visite ou dans la foulée de la première visite si vous lui laissez vos coordonnées.

La patience est souvent bonne conseillère !

8

Préférez un vendeur que vous connaissez

Un vendeur particulier est toujours enclin à faire baisser le prix de sa voiture d'occasion lorsque celui qui l'achète est quelqu'un de connu.

Le fait que le vendeur soit une connaissance ou un ami permet en outre d'être rassuré sur l'état du véhicule à la vente.

A noter le lancement d'un nouveau site : Top-Concession.com qui liste les véhicules neufs ou d'occasion vendus par les concessionnaires.


 

Qui sommes nous ?

La mission de Pratique.fr : vous offrir un très large choix de fiches pratiques et d'articles destinés à répondre aux questions que vous pouvez vous poser dans votre vie quotidienne.

En savoir plus

Accès au contenu

En savoir plus sur pratique.fr