4G : quel opérateur allez-vous choisir à la rentrée ?

Article mis à jour le 

Dans la course au développement de la meilleure couverture 4G en France, Bouygues et Orange prennent la tête. Le combat est rude pour les opérateurs téléphoniques, si bien que les offres ne cessent d'évoluer, et les promotions de se multiplier. Mais pour le consommateur aux prises des stratégies de communications des différents groupes, pas facile de s'y retrouver. Une chose est sûre, néanmoins, parmi les différents services : celui qui va vraiment changer la donne, c'est la 4G et la possibilité de l'utiliser partout en France.

Pour que vous puissiez utiliser la 4G (débit internet plus puissant), il faut que votre opérateur dispose d'antennes compatibles avec le réseau. La 4G étant une nouvelle fréquence, la course aux relais est serrée. Mais pour que les opérateurs obtiennent ces antennes, ils doivent avoir des autorisations de l'ANFR (Agence Nationale des Fréquences). Cette dernière publie chaque mois les nouvelles attributions. Au 1er Juillet, c'est Orange qui est en tête, et de loin.

Orange en tête, Free loin derrière ?

En quelques mois à peine, Orange a pris une sacrée longueur d'avance sur ses concurrents et Free, malgré ses réussites, brille par sa quasi absence. En effet, à l'heure actuelle, Orange est leader, bénéficiant déjà de 884 sites 4G en activité, alors que SFR, numéro 2, n'en dispose que de 283, et Bouygues d'un peu plus de 250. Free est bien loin derrière, avec seulement 14 antennes.

Nouvelles autorisations : chamboulement général

Cependant, des accords sont passés avec l'Agence pour ouvrir de nouveaux relais. Ces accords informent du nombre d'unités qui seront disponibles à la rentrée. Mais là encore, Orange restera en tête, avec plus de 1 300 autorisations. Et Bouygues dépassera pour sa part SFR, avec un peu plus de 1 100 accords.

SFR, justement, perd du terrain : avec un peu plus de 800 autorisations obtenues, l'opérateur au carré rouge ne pourra ouvrir qu'à peine plus de 1 000 sites 4G sur le territoire. Free reste en queue de peloton mais, à force d'accumuler les accords (999 attributions), arrive au même rang que SFR.

La liberté, c'est de choisir son opérateur

Le coup de théâtre de Bouygues

Coup de théâtre de Bouygues qui ne se laisse pas abattre : l'ARCEP, l'autorité de régulation des communications, l'a autorisé à convertir ses antennes 2G en 4G ! Ce qui signifie que Bouygues Telecom passerait bientôt largement en tête avec presque 1 000 supports supplémentaires dispersés sur le territoire, qui s'ajoutent à ses antennes déjà disponibles et à ses accords obtenus, reléguant Orange à la seconde place.

Bouygues, étant le seul groupe à bénéficier de cet accord, risque donc de passer grand leader sur le territoire français. Malgré cela, les premiers forfaits n'arriveront qu'en octobre, informe l'Express, laissant le temps aux deux derniers de remonter la pente, et à Orange de contre-attaquer.

Déclaration ANFR du déploiement 4G au 1er Juillet 2013

Source : ANFR ; ARCEP ; L'express