Comparatif de smartphones : l'iPhone 5 face au Samsung Galaxy S3

Galaxy S3 ou iPhone 5 ?
Galaxy S3 ou iPhone 5 ?
Les fêtes de Noël approchent et vous songez à remplacer votre Smartphone vieillissant. C'est décidé : vous opterez pour l'iPhone 5 ou pour son rival le Samsung Galaxy S3. Mais lequel choisir ? Voici quelques éléments de réponse pour vous aider à faire votre choix. En dépit du nombre important de modèles (HTC, Nokia, LG, Motorola, etc.) à se livrer bataille sur le marché des Smartphones, seuls deux modèles parviennent véritablement à se démarquer de la concurrence : l'iPhone 5 et le Galaxy S3. Tandis que le dernier né d'Apple ne cesse depuis sa sortie fin septembre de faire le fruit de vives critiques de la part de ses concurrents directs (Samsung, Nokia, etc.), qu'en est-il réellement lorsque l'on compare ce dernier au fer de lance du constructeur coréen, le Galaxy S3 ? Notre réponse dans ce petit face à face.


Prise en main et généralités

D'un côté, le Galaxy S3, son écran 4,8 pouces, sa résolution de 1280 par 720 pixels, son système d'exploitation Android 4.1 Jelly Bean flambant neuf, ses 9 mm d'épaisseur et ses 132 g. De l'autre, l'iPhone 5, son écran 4 pouces, sa résolution 1136 par 640 pixels, son système d'exploitation iOS6, ses 7,6 mm d'épaisseur et ses 112 g.

Comme toujours chez Apple, la finition tout en aluminium anodisé et en cristal de saphir, qui avait fait ses preuves depuis l'iPhone 4, est du plus bel effet. On lui reprochera toutefois sa fâcheuse tendance à rendre apparente la moindre trace de doigt ou rayure, nous obligeant donc à protéger l'appareil sous un bel étui. Du côté du Galaxy S3, la finition n'est pas en reste et sa prise en main se différencie avant tout par la taille de son écran. Les amateurs de grand écran opteront donc plutôt pour le Galaxy S3 tandis que les aficionados des hautes résolutions se tourneront vers l'iPhone 5 et son écran Rétina 16/9e de 326 points par pouce (contre 306 pour son adversaire).

Chose étonnante lorsque l'on prend en main l'iPhone 5 : son poids insignifiant, plus léger encore que celui de l'iPhone 4S pour une taille pourtant plus conséquente. De même, sa finesse, plus infime encore que celle du Galaxy S3, impressionne. En revanche, le fait d'avoir opté pour un écran 16/9ème ne sera pas du goût de chacun : une fois entre les mains, l'appareil fait l'effet d'un iPhone 4 allongé. Ce qui n'entache pas pour autant le confort de navigation, bien au contraire. Les habitués des écrans larges sous Android seront toutefois décontenancés.

À l'usage

Samsung Galaxy S3 © Samsung
Samsung Galaxy S3 © Samsung

D'un point de vue ergonomie, si Samsung s'est largement amélioré ces derniers temps et offre désormais une interface TouchWizz sous Android des plus fluides et agréables, cette dernière ne rivalise pas encore avec l'ergonomie proposée par iOS, où Apple règne en maître.

Côté performances, difficile d'avoir un avis tranché sur la question. Les architectures du Galasy S3 et de l'iPhone 5 sont très différentes. Dans certains tests, le processeur de l'iPhone 5 (processeur A6) est plus véloce, dans d'autres, c'est celui du Galaxy S3 (le processeur Exynos) qui prend l'avantage. D'une manière générale, les performances sont assez proches sur les deux appareils.

Côté puce graphique, celle de l'iPhone 5 se révèle toutefois plus rapide que celle de son homologue chez Samsung.

Côté connectique, c'est le jour et la nuit : les deux appareils n'ont en commun qu'une prise jack 3,5 mm. À cela vient s'ajouter pour l'iPhone 5 un connecteur propriétaire résonnant au doux nom de Lightning (aussi bien utile pour les transferts avec l'ordinateur, le chargement de la batterie, etc.). Le Galaxy S3 comprend quant à lui une prise Micro USB standard (utile pour les transferts, les chargements, etc.) mais surtout un lecteur de carte SDHC permettant d'étendre sa mémoire interne. Match nul, donc, à l'usage.

Le capteur photo - vidéo

iPhone 5 © Apple
iPhone 5 © Apple

Bien que tous deux dotés de 8 méga-pixels, les capteurs photo et vidéo de l'iPhone 5 et du Samsung Galaxy S3 ne se valent pas pour autant. Ainsi, comme c'était déjà le cas avec celui de l'iPhone 4S, le résultat obtenu par le capteur de l'iPhone 5 est supérieur à celui du Galaxy S3. Son ouverture à 2,3 en fait même un appareil photo à part entière. Avantage sur ce point, donc, pour l'iPhone 5.

Réseaux mobiles

Compte tenu de son débit limité à 21 Mbits/s, le Galaxy S3 sera donc incompatible avec les nouveaux réseaux français à 42 Mbits/s, à l'inverse de l'iPhone 5. En outre, le dernier né d'Apple peut se brancher sur les réseaux américains LTE. Malheureusement, l'iPhone 5 ne sera pas compatible avec son équivalent français, la 4G LTE. Avantage, néanmoins, pour l'iPhone 5.

L'autonomie

Malgré l'amélioration annoncée de l'autonomie de la batterie de l'iPhone 5 par rapport à l'iPhone 4S, le gain de performance n'est pas suffisant pour supplanter les résultats obtenus par le Galaxy S3. Pire : si la firme de Cupertino annonçait jusqu'à 10h d'autonomie, le résultat obtenu est nettement en deçà de la promesse. En lecture vidéo continue et ce sous iOS 6 et en activant le mode avion, la batterie de l'iPhone 5 s'éteint après à peine plus de 8 h, ce qui est inférieur aux résultats de ses prédécesseurs les iPhone 4 et 4S, qui résistaient près de 9 h dans les mêmes conditions. Pour sa part, le Galaxy SIII dépasse les 11 h d'autonomie. Avantage, donc pour ce dernier.

Quid de la révolution annoncée des EarPods de l'iPhone 5 ?

Earpods © Apple
Earpods © Apple

Avec l'arrivée de l'iPhone 5, exit les oreillettes historiques qui étaient auparavant fournies avec les iPod et autres iPhone, place maintenant aux rutilantes EarPods. Si le résultat n'est encore une fois pas exempt de défauts, on saluera néanmoins la qualité acceptable des aigus et dans une moindre mesure des basses, faisant presque oublier la médiocrité du précédent modèle. Mais en définitive, les principales nouveautés sont surtout esthétiques : plus minimalistes côté design, encore, que le précédent modèle, les EarPods offrent aussi un gain de confort non négligeable. Une relève plutôt réussie, mais pas tout à fait à même de remplacer une paire d'oreillettes intra-auriculaires de qualité.

Conclusion

À l'issue de ce petit face à face, c'est donc l'iPhone 5 qui remporte le match. Néanmoins, trois éléments décisifs devront retenir toute votre attention au moment de passer à la caisse et pourront vous faire pencher pour l'un ou pour l'autre :

  • l'architecture : iOS (iPhone 5) ou Android (Galaxy S3) ;
  • la taille de l'écran ;
  • le prix.