Cette année, évitez les pièges en achetant vos vacances en ligne

Article mis à jour le 

Il est parfois difficile de trouver les "bons plans" pour les vacances. Et bien souvent, on perd beaucoup d'argent à cause d'une clause mal lue, ou d'une méconnaissance d'internet, tout simplement. Sans parler du temps que l'on perd à hésiter, à comparer, à rechercher… Or, ces petits désagréments peuvent être facilement déjoués si l'on sait où regarder, et comment vérifier la qualité d'une information. Voici donc les étapes clés à respecter sur internet pour ne pas se faire rouler au moment de l'achat d'un séjour, et ainsi trouver les vacances de vos rêves en moins d'une heure.

Avant tout, n'allez que sur les sites spécialisés

Sur internet, rien ne garantit la qualité d'un voyage ni même la réalité de celui-ci si ce n'est la valeur officielle du site en question. En effet, si l'achat d'un billet d'avion sur le site de la compagnie peut se faire sans risque, il en est tout autre sur un site secondaire, voire tertiaire, la transaction risquant d'être crapuleuse. Préférez donc les sites officiels pour éviter de vous retrouver chez vous cet été, avec quelques centaines d'euros en moins sur votre compte et aucun moyen de vous faire rembourser.

Lisez les avis des autres internautes (temps : 10 minutes)

Si vous doutez de votre destination, il existe des sites comme Tripadvisor par exemple, qui recèlent de milliers de témoignages, ou encore Holidaycheck ou Zoover. Si vous ne savez pas encore où partir : le site onparou propose des comparateurs par thème, destination ou budget. L'idéal pour trouver ce qui vous correspond vraiment. À noter que d'après une étude Reevo, 3 futurs vacanciers sur 4 consultent les avis avant de choisir une destination finale.

Bien qu'un doute entoure inévitablement ces commentaires - est-ce de véritables témoignages ou de la promotion masquée ? -, n'hésitez pas à les éplucher afin de voir où penche la balance, d'un site à l'autre. Le site Testntrust a pour sa part fondé sa réputation sur l'avis extérieur, sans passer par de la promotion des agences pour se faire connaitre. De même, certains sites, à l'instar d'Hôtels.com, n'ouvrent les commentaires et les avis qu'aux seuls clients ayant séjourné dans les établissements en question.

Sur internet, rien ne garantit la qualité d'un voyage ni même la réalité de celui-ci

Comparez les prix des séjours (temps : 15 minutes)

Chaque agence de voyage et chaque compagnie aérienne propose des séjours à des prix différents et toujours "le plus bas". Pour faire de véritables économies, et se débarrasser de cette vilaine impression de rater l'occasion en or, comparez votre résultat final sur plusieurs sites comparateurs (au moins 3). Bien que ce soit un peu fastidieux, vous aurez une réponse précise et fiable, qui déjouera l'IP Tracking. Il existe de nombreux sites sûrs et qui font économiser comme voyagermoinscher, liligo, opodo, alibabuy ou encore easyvoyage. Ce dernier a d'ailleurs été élu le plus fiable d'après une étude de 2012 de l'UFC-Que-Choisir.

Ensuite, décortiquez les prix affichés (temps : 3 minutes)

Le grand truc des annonces internet, c'est de miser sur le fait que vous êtes seul, devant votre écran : il faut vous débrouiller seul, sur les différentes pages du site. Si beaucoup abandonnent à cette étape, nombreux sont ceux qui, trop attirés par l'offre alléchante, payent, en croisant les doigts pour qu'il n'y ait pas d'entourloupe. Quelques astuces : les prix doivent être en TTC et non en HT (Hors taxes). Si ce n'est pas précisé clairement, passez votre chemin car la différence peut faire très mal. De plus, assurez-vous que votre séjour contient des excursions, des repas, des trajets car, bien souvent, "une semaine tout compris" ne contient que la piscine et la chambre.

N'oubliez pas les assurances et les garanties (temps : 5 minutes)

Chaque assurance ou garantie ne s'applique qu'à certains cas, écrits généralement en petites lettres : le délai de l'annulation peut varier - de 24h à plusieurs mois -, tout comme les causes - pour certaines compagnies, ce n'est que si un tremblement de terre ou un ouragan survient. Vous payez donc une assurance annulation pour rien. Néanmoins, à la suite de l'irruption du volcan islandais en 2010, ceux qui avaient payé une garantie d'annulation ne l'ont pas regretté…

A la suite de l'irruption du volcan islandais en 2010, ceux qui avaient payé une garantie d'annulation ne l'ont pas regretté…

Concernant le vol : vérifiez les critères le la compagnie (temps : 5 minutes)

Si certaines compagnies autorisent une ou deux valises en soute en plus d'un bagage à main, d'autres (notamment les low-cost) n'en permettent qu'une, en cabine, et rien en soute, à moins de payer au guichet. De la même manière, vérifiez le poids autorisé pour chaque valise, et le prix du kilo en trop : il peut être facturé très cher, et réduire considérablement le budget des vacances : votre billet ne côute que 200 €, suivis des 200 € de bagages… Ces informations sont disponibles sur le site de la compagnie aérienne que vous aurez sélectionnée.

Ensuite seulement, remplissez le formulaire, mais avec beaucoup d'attention (temps : 10 minutes)

Une erreur, même minime comme une faute d'orthographe dans votre nom peut mettre en péril votre vol : le passeport ne correspondra pas. De plus, une étourderie sur une date comme cela arrive souvent lorsqu'il faut les cocher sur le calendrier électronique du site, peut coûter cher : chaque rectification est payante et peut dépasser les 100 euros chacune.

Sachez que vous n'avez pas de "droit de rétractation" de 7 jours avec les achats touristiques. Une fois votre séjour ou votre vol acheté, vous serez soumis aux conditions de la compagnie aérienne ou de l'agence de voyage. Si vous avez un billet "non échangeable, non remboursable", vous n'aurez aucun moyen de récupérer votre argent.

Sources : Dossier Familial ; Trip85 ; jactiv.ouest-France ; Reevo