Cancer : quand la banane permet de détecter un mélanome

Article mis à jour le 

Quand les particularités de la banane nous en disent plus sur le cancer de la peau
Quand les particularités de la banane nous en disent plus sur le cancer de la peau

D’après une étude parue dans la revue allemande Angewandte Chemie, l’analyse minutieuse d’une banane permettrait de repérer les cancers de la peau.

La peau humaine et celle de la banane auraient de nombreux points communs. À tel point que selon une étude allemande, notre épiderme et l’enveloppe jaune du fruit produisent une enzyme similaire sous l’influence du soleil. Enzyme qui peut être utilisée pour déterminer les différents stades du cancer de la peau.

Une étonnante découverte

Mais en quoi la peau humaine, celle de la banane et le cancer peuvent-ils être liés ? D’après cette nouvelle étude, lorsqu’ils sont exposés à la lumière du soleil, l’épiderme et la peau de banane sécrètent une substance appelée tyrosinase. Or, cette dernière permettrait de mesurer le développement des mélanomes cutanés.

Plus la banane vieillit, plus les taches noires se forment à sa surface à cause de la tyrosinase. Pour le corps humain, la tache sombre n’apparaît que dans le cas d’un dysfonctionnement de la régulation de la tyrosinase. C’est ce brunissement que les spécialistes comptent étudier pour connaître le développement du cancer de la peau.

L’apparition de nouvelles techniques médicales

Dès que cette analogie a été rendue publique, la chimiste Tzu-En Lin a mis au point une technique pour mesurer la présence de l’enzyme dans la peau et sa distribution. Selon cette spécialiste, la méthode a été testée sur des fruits mûrs, puis sur des tissus cancéreux. Les résultats ont prouvé que la tyrosinase permet réellement de mesurer l’étendue du cancer de la peau.

La découverte de cette enzyme pourrait révolutionner la médecine et la dermatologie en particulier. L’étude sur la tyrosinase a permis de mettre au point un outil de diagnostic capable d’identifier les différents stades du cancer.

 

Sources : ouest-France, feminactu

Cet article a recueilli 4 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : santé