Et le cocktail favori des Français est...

Article mis à jour le 

D'après une étude de la société Nielsen publiée le lundi 18 février, le cocktail préféré des Français n'est autre que le mojito. Cette boisson à base de rhum et de menthe est en effet la plus demandée dans les bars et restaurants.

Parmi les consommateurs optant pour un cocktail, pas loin d'un tiers (28 %) commandent un mojito lorsqu'ils sont attablés à une terrasse de café ou dans un restaurant, selon l'enquête réalisée par la société Nielsen auprès de 2 500 établissements et 1 000 personnes âgées de 18 à 60 ans. Un résultat qui fait dorénavant jeu égal avec l'incontournable kir, à base de cassis et de vin blanc. Dans son communiqué du lundi 18 février, le responsable France de CGA-Nielsen Benjamin Kuentz considère que le mojito est sur le point de devenir une boisson à part entière compte tenu de son succès.

Et au-delà de la popularité de ce breuvage désormais classique, l'étude souligne que les Français sont aujourd'hui près de 3 sur 4 à succomber à la consommation de cocktails. Selon Benjamin Kuentz, les cocktails étaient auparavant indissociables des hôtels 4-5 étoiles.  Mais les nombreuses ouvertures de bar à cocktails dans les villes ont métamorphosé la profession. Tant et si bien que la consommation de cocktails s'est largement banalisée.

À condition d'y mettre le prix

Reste que les cocktails sont souvent proposés à des prix élevés, avec une moyenne de 8,40 euros pour un cocktail avec alcool et 6,20 euros pour un cocktail sans alcool. Néanmoins, les tarifs varient fortement, passant de 4 à 30 euros d'un établissement à l'autre. À noter que la société Nielsen a observé une montée en gamme de ces boissons d'un point de vue qualité.

Mais si le cocktail a de beaux jours devant lui et devrait voir sa diffusion progresser au cours des prochaines années, grâce notamment aux nouveaux formats mis en place et à l'ouverture de nouveaux établissements, certains barmen outre atlantique restent sceptiques. À New York, où la vente de cocktails est depuis longtemps florissante, de nombreux propriétaires de bar ont en effet décidé de refuser de servir des mojitos à leurs clients, comme l'expliquait il y a quelques mois le New York Times. La raison est simple : la préparation du mojito est longue, fastidieuse et contraint les barmen à nettoyer le bar après chaque mélange.

  

Résultat : le temps perdu à préparer ces cocktails est considérable, et ce d'autant plus qu'il suffit qu'un seul client commande un mojito pour que toutes les autres tables s'empressent de prendre la même chose. À voir prochainement si ce phénomène ne contraindra pas certains propriétaires d'établissement à renoncer à ces fameux cocktails pour perdre moins de temps et gagner plus d'argent.

Sources : Nielsen