Du nouveau à Roland-Garros 2016

Article mis à jour le 

Quoi de neuf pour Roland-Garros 2016 ?
Quoi de neuf pour Roland-Garros 2016 ?

D’après la Fédération française de tennis (FFT), le tournoi de Roland-Garros se tiendra près de la Porte d’Auteuil à Paris. Gilbert Ysern, directeur du tournoi et de la FFT, explique que cette édition sera différente des autres et qu’elle privilégiera la qualité plutôt que la quantité. Ainsi, au lieu de trouver un site plus vaste, la fédération a choisi de conserver le prestige historique de l’événement.

La superficie du site où se déroulera le tournoi Roland-Garros 2016 passera de 8,5 à 13,5 ha. Le projet d’extension prévoit quelques rénovations alliant gain d’espace et esprit “village”.

Des aménagements de grande envergure

Le site de Roland-Garros 2016 disposera de plus de surface qu’auparavant. De plus, les serres d’Auteuil seront intégrées au paysage. Cette extension a pour but de faciliter les allées et venues des spectateurs. Outre ce large espace de déambulation, les lieux pourront accueillir un peu plus de 55 000 visiteurs par jour, 17 courts d’entraînements et 18 courts en terre battue. Un terrain de 2 000 places sera implanté du côté ouest du site. Le remplacement du court n°1 par une esplanade d’accueil et un nouveau court de 5 000 places fait également partie du programme.

Des sessions de nuit à couvert

Selon Gilbert Ysern, l’aménagement du court central Philippe-Chatrier est le principal élément ayant permis à Paris d’accueillir le tournoi. Un toit léger et rétractable sera intégré à cette aire de jeux afin de se prémunir contre la pluie et d’organiser des sessions nocturnes pouvant accueillir jusqu’à 15 000 personnes supplémentaires. Après ces rénovations, Roland-Garros sera le troisième tournoi du Grand Chelem disposant d’un court couvert. Dans le but de former des relèves, un centre national d’entraînement s’étendant sur environ 2 ha sera construit sur le Stade Georges Hébert.

Les critiques

Un comité de soutien pour la préservation des serres d’Auteuil dénonce les risques écologiques et la dénaturalisation des lieux. Cependant, la Mairie de Paris assure que le projet d’aménagement n’a aucun impact sur les Serres historiques d’Auteuil et ses collections. Les nouveaux courts de la FFT seront implantés sur les serres de travail et les serres chaudes, celles-ci n’ayant aucun intérêt architectural. Toutefois, cet argument ne parvient pas à calmer les riverains et les écologistes. Ils ont réussi à obtenir environ 30 000 signatures par voie de pétition… affaire à suivre.

 

Sources : lemonde, lesechos

Cet article a recueilli 2 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : sport