Fast-food : Burger King s'apprêterait à s'installer dans toute la France

Article mis à jour le 

Un an après l'ouverture du premier Burger King en France à l'aéroport de Marseille Provence, le numéro deux mondial de la restauration rapide entend bien poursuivre son développement sur le marché français. Un récent accord avec le groupe Bertrand devrait ainsi permettre à la chaîne de se déployer plus vite.

Il y a un an, Burger King faisait son retour en France avec l'ouverture d'un restaurant à l'aéroport de Marseille Provence, puis dans la foulée un deuxième, installé cette fois sur une aire d'autoroute près de Reims. Pour son troisième restaurant, qui ouvrira ses portes à la fin de l'année, le géant du fast-food a opté pour la gare Saint-Lazare. Mais Burger King serait sur le point de passer à la vitesse supérieure en 2014. Tandis que certains observateurs tablaient sur le rachat de Quick et ses 324 restaurants, il n'en sera finalement rien : c'est du côté du groupe français Bertrand que tout se joue.

D'après le site Snacking.fr, qui s'appuie sur une "source proche du dossier", le Whopper (équivalent du Big Mac à la sauce Burger King) et les célèbres Onion Rings seraient en passe de se multiplier grâce à un accord signé entre la célèbre chaîne de fast-food et le groupe de restauration Bertrand. Pour rappel, ce dernier est entre autres propriétaire de la brasserie Lipp à Saint-Germain-des-Près et du salon de thé Angelina à Paris, mais aussi de la chaîne Bert's, des cafétérias Eris et de l'épicerie fine Aracady's.

Vers l'ouverture de nombreuses franchises

Toujours selon Snacking.fr, Burger King et Bertrand seraient donc actuellement en négociation pour mettre en place une série de franchises de la marque de restauration dans l'ensemble de l'Hexagone. Reste maintenant à savoir si l'engouement et l'image d'exotisme qui collent à la peau de Burger King ne perdront pas, dans les mois à venir, leur saveur à mesure que les restaurants ouvriront et se banaliseront.

Rappelons que Burger King, installé jusqu'à la fin des années 1990 en France, avait fermé ses 39 restaurants en 1997 par souci de rentabilité.

Sources : Snacking.fr, LeMonde