"Hype, enjailler, fissa" … le dictionnaire du parler jeune.

Article mis à jour le 

Mais que disent donc ces jeunes dans la rue ? Vous aussi vous n’y comprenez rien ? Pourtant vous aussi vous aviez vos expressions il fut un temps. La langue évolue toujours et il est parfois difficile de rester à la page sans pour autant paraître has-been. Comme tous les jeudis, Pratique.fr vous délivre quelques conseils pour déchiffrer ces dialectes.

Hype : adjectif qualifiant quelque chose ou quelqu’un dans l’air du temps, à la mode et branché. Ce terme ne décrit pas seulement l’habit mais aussi l’état d’esprit.

Ex : "Il est tellement chanmé ton pantalon, t’as toujours des fringues trop hype."

(Je trouve ton pantalon particulièrement agréable à regarder, tes vêtements sont vraiment à la mode).

Origine : Il vient de l’anglais "hype" qui signifie "racoler", "plaire" .

Babtou : 1- Terme qui qualifie une personne de peau blanche. 

2- Désigne une personne européenne, ou caucasienne.

Ex : "T’es une babtou et tu danses comme une renoi."

(Tu es blanche mais pourtant tu as le rythme dans la peau telle une black.)

Origine : plusieurs explications ont été avancées. La première concerne le verlan du mot "Toubab" qui est une déformation du mandingue "tubabu" signifiant "blanc". Une autre idée avance que l’origine du mot viendrait du wolof qui signifie "blanc".

Enfin, d’autres hypothèses expliquent que le terme "toubab" viendrait de l’arabe "tabib" qui signifie médecin. Or, la plupart des blancs venant vivre en Afrique étaient alors docteurs, "tabib" se serait transformé en toubab puis a été verbalisé en "babtou".

Enjailler : verbe qui exprime l’intense plaisir qu’éprouve une personne lors d’une activité, d’un divertissement.

Ex : "Ce soir on va s’enjailler sévère pour fêter la fin du bac !"

(Je pense que nous allons profiter dignement de cette soirée pour célébrer la fin de nos vies lycéennes.)

Origine : ce verbe vient de l’argot nouchi (de Côte d’Ivoire) des années 80 où "enjailler" signifie "faire la fête".

Kékos : (le "s" est prononcé) terme qui qualifie une personne cherchant à impressionner par son comportement. Il peut également être utilisé en tant que verbe lorsque se rajoute le verbe "faire" : faire le kékos.

Ex : "T’as vu les kékos dans la rue avec leur caisse pimpée ?"

(Ces personnes sont un peu trop "m’as-tu-vu" avec leur voiture customisée.)

Origine : Il viendrait du mot "kéké" qui qualifie une personne qui a tendance à vouloir en faire beaucoup pour impressionner son entourage. On lui a ensuite rajouté le suffixe péjoratif  "-os"

Fissa : adverbe qui exprime rapidité, la vitesse. Il est souvent employé avec le verbe "faire".

Ex : "Tu me fais fissa tes 50 pages de dossiers sinon tu vas morfler."

(Il serait bien avisé que tu te hâtes à la rédaction de ton dossier auquel cas tu risques d’avoir de rudes problèmes.)

Origine : Fissa est originaire de l’arabe qui signifie "dans l’heure" ou "à l’instant". Pour être plus précis, "fi" signifie "dans" et "sâ’a" pour " "heure, moment".

Et pour vous montrer que n’importe quel mot est utile dans n’importe quelle occasion, rien de mieux qu’une mise en pratique !

"Téma les deux babtous qui se croient trop hype en face."

"Trop abusé comment ils font leur kékos à faire genre ils s’enjaillent."

"Ils vont vite se barrer fissa de la soirée si ça continue."

 

Rendez-vous la semaine prochaine pour un nouvel apprentissage du parler-jeune  !

Sources : Wiktionnaire ; Dictionnaire de la Zone ; LangueFrançaise.net