La spiruline, ingrédient en vogue dans les cuisines

Article mis à jour le 

La spiruline donne la forme !
La spiruline donne la forme !

Présente sur Terre depuis plus de trois milliards d’années, la spiruline est une algue d’eau douce aux mille qualités. Ses apports et ses bienfaits sur l’organisme pourraient faire de cette plante vertueuse une véritable alliée en cuisine. Les détails expliqués par Philippe Stefanini, chercheur au CNRS et anthropologue spécialiste des aliments durables.

Sachez que la seule filière de production artisanale de spiruline se trouve en France. En raison de sa facilité de production, cette micro-algue serait l’ingrédient idéal pour combler les carences en protéines.

Les propriétés de la spiruline

La spiruline dispose de plusieurs qualités nutritives exceptionnelles. Elle se compose d’environ 70% de protéines favorables à la digestion. Cette algue verte se démarque également par sa richesse en vitamines, en minéraux et en chlorophylle. Elle présente une quantité élevée de fer, d'acides gamma-linoléniques et d'acides gras essentiels. Énergisante, elle contribue au bon fonctionnement des activités cérébrales et consolide le système immunitaire. Administrée en dose de 0,5 g de paillettes dans un biberon, la spiruline est idéale pour les enfants de plus de 2 ans sujets à la malnutrition. Ses propriétés nourrissantes lui permettent de faciliter la modération de l’appétit.

Les indications

La spiruline n’est ni un aliment complet ni un médicament thérapeutique. Elle ne suffit pas non plus pour combler un régime amincissant ou grossissant. Cette algue est surtout recommandée pour favoriser une alimentation équilibrée. Ses propriétés détoxifiantes participent avantageusement à l’élimination et à l’évacuation des toxines. Pour une consommation quotidienne, il suffit de diluer 5g de spiruline dans un verre d’eau et de le boire à jeun. Elle peut également être intégrée aux recettes de cuisine. Toutefois, la spiruline est contre-indiquée dans certains cas. Elle ne doit pas être consommée par les personnes souffrant d’hémochromatose en raison de son taux de fer élevé. Elle est également déconseillée aux individus atteints de maladies cardio-vasculaires à cause de sa richesse en vitamine K, coagulant sanguin.

 

Sources : elle, lemessager

Cet article a recueilli 4 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : cuisine