McDonald’s : du plastique retrouvé dans des nuggets au Japon

Article mis à jour le 

Un client de McDonald’s a fait une découverte peu ragoûtante à Misawa, dans un restaurant de la firme samedi : un morceau de plastique logé à l’intérieur d’un nugget au poulet. C’est le second scandale sanitaire d’envergure depuis l’an dernier.

La chaîne de restauration rapide McDonald’s multiplie les scandales sanitaires au Japon. Cette fois, les médias nippons font mention d’un morceau de plastique retrouvé dans l’un des en-cas les plus prisés de McDonald’s, le nugget. Samedi, un client d’un McDo de Misawa a indiqué avoir trouvé un bout de la matière non comestible dans un nugget provenant d’une usine de Thaïlande, d’après les détails formulés par la filiale japonaise du groupe américain. Aussitôt, McDo a demandé aux 3 100 restaurants que comptent le Japon de cesser la vente des nuggets issus de la chaîne de production concernée. Une enquête devrait par ailleurs prochainement faire la lumière sur cet incident.

À noter que cette découverte se produit alors que McDonald’s a récemment dû faire face à une pénurie de frites sur l’archipel suite à une grève dans des ports des États-Unis. En outre, le groupe avait eu des difficultés à tourner la page après un scandale de sécurité alimentaire intervenu en juillet dernier - sans compter l'histoire de la dent humaine repérée dans une portion de frites. La firme avait alors été contrainte d’arrêter d’importer et de vendre l’ensemble de ses produits à base de poulet provenant de Chine.  Et ce, suite à la mise au jour de pratiques douteuses dans l’une des filiales du groupe, qui n’hésitait pas à utiliser de la viande périmée. C’est d’ailleurs cet incident qui avait amené McDo à opter pour des sites de production de volaille en Thaïlande.

Aussi : mieux vaut ignorer ce qui se cache dans les fast food

Sources : lefigaro, francetvinfo