Permis de conduire : où trouver la meilleure auto-école ?

Article mis à jour le 

À l'issue du concours Dataconnexions, qui s'est tenu fin juin, le site VroomVroom.fr a été récompensé par le public. Plateforme se voulant la référence en France pour les apprentis-conducteurs, elle recense pour l'heure les statistiques de réussite au permis de conduire dans quatorze départements, auto-école par auto-école. Un outil astucieux pour les personnes désireuses d'obtenir le papier rose dans un délai correct, et ce sans pour autant se ruiner.

Première observation à souligner, lorsque l'on jette un œil sur les statistiques du site VroomVroom.fr, le lauréat du  concours Dataconnexions 2013 : mieux vaut fuir la capitale si l'on souhaite avoir son permis sans embûches. Le taux de réussite au premier passage est en effet estimé à environ 44 % à Paris, alors que la moyenne est de plus de 60 % en France métropolitaine.

Pour réunir ces informations, les créateurs du site VroomVroom.fr ont collecté des données manuellement, via une demande écrite envoyée à une centaine de préfectures. Mais si une dizaine d'entre-elles leur ont répondu en leur renvoyant des documents PDF, il aura fallu pour les autres prendre des notes à la main en se rendant sur place, appareils photos et photocopies n'étant pas permises.

À noter qu'en vertu d'une décision du conseil d'État de 2002, tous les chiffres des auto-écoles sont considérés comme publics et non pas comme des données personnelles. Reste toutefois, comme le rappelle notamment la Prévention Routière, que nombre d'auto-écoles ne sont non pas classées selon leur nom mais en fonction de leur numéro d'agrément. Or, il est dans ce cas bien plus difficile d'obtenir des chiffres, parfois jugés confidentiels.

VroomVroom.fr, prochaine référence pour les apprentis conducteurs ?

Ambition des fondateurs du projet : faire de VroomVroom.fr un site de référence pour les apprentis conducteurs. Pour l'heure, l'ensemble des auto-écoles de quatorze départements ont d'ores et déjà été passées au crible – accessibles via une carte interactive et notées en fonction de leur taux de réussite (couleur rouge pour les taux en-dessous de 40 %, orange pour ceux entre 40 et 60 %, et vert pour les établissements  à 60 % et plus).

Grande première en France, cette plateforme a notamment permis de révéler que seules six auto-écoles avaient un taux de réussite supérieur à 60 % à Paris, lors du premier examen. À titre de comparaison, le Morbihan compte pour sa part pas moins d'une soixantaine d'auto-écoles dont le taux de réussite dépasse les 60 %.

D'autres critères à prendre en compte, mais difficiles d'accès

Néanmoins, tempère l'Union Nationale Intersyndicale des Enseignants de la Conduite (UNIDEC), le taux de réussite par école ne peut être considéré comme un critère déterminant. Ainsi, il serait également nécessaire de tenir compte du centre d'examen, de l'inspecteur, sans oublier des conditions dans lesquelles sont passées le permis – examen le plus courant en France. Des données malheureusement non accessibles.

Selon un responsable de l'UNIDEC, les personnes décrochant leur permis de conduire du premier coup seraient les plus accidentogènes, en termes de sécurité routière. À l'inverse, ceux obtenant leur code la première fois seraient les moins dangereux. Ainsi, sans doute faudrait-il également s'appuyer sur les résultats du code pour choisir son auto-école. Quoiqu'il en soit, la solution proposée par VroomVroom.fr est pour le moment la seule solution permettant de différencier les structures les unes des autres.

Sources : VroomVroom, etalab, PreventionRoutiere, Unidec, LeMonde