Prime de Noël 2014 : conservée mais pas revalorisée

Article mis à jour le 

La prime de Noël, l’aide versée aux plus modestes, sera bien maintenue mais ne fera l’objet d’aucune augmentation, cette année. Une information découlant d’une déclaration de Marisol Touraine, ce jeudi.

Ce jeudi 4 décembre, la ministre des Affaires sociales Marisol Touraine a indiqué dans un entretien au Parisien que la prime de Noël, l’aide exceptionnelle versée chaque année aux plus modestes, sera bien maintenue en 2014, sans pour autant augmenter. Selon les chiffres de la ministre, 1 830 000 personnes toucheront cette aide, à peu près une semaine avant Noël.

Aussi : Prime de Noël : comment en bénéficier

Toujours plus de foyers concernés

Dans le détail, la somme allouée s’élèvera à 152 euros pour une personne seule, et à 320 euros pour un couple avec deux enfants. Le montant est donc identique à 2013, même si le nombre de personnes en bénéficiant s’est quant à lui relevé face à la crise et l’augmentation du nombre d’allocataires. D’après Marisol Touraine, le coût total représente 400 millions d’euros.

Rappelons que la prime de Noël, qui se veut un soutien aux plus démunis, est touchée par certains bénéficiaires des minima sociaux, tels que le RSA, l’allocation de solidarité spécifique (ASS), l’allocation équivalent retraite (AER) et l’allocation transitoire de solidarité (ATS).

Rappel des sommes allouées en 2013

Les versements seront donc identiques cette année.

Sources : leparisien, lexpress