Retour de vacances : 5 astuces pour survivre

Article mis à jour le 

Le moment ne serait-il pas venu de planer et décompresser... au bureau ?
Le moment ne serait-il pas venu de planer et décompresser... au bureau ?

Les vacances viennent pour vous de prendre fin et vous vous morfondez à l’idée de retrouver vos collègues ? Voilà de quoi vous faire retrouver le sourire, et ainsi prendre la rentrée du bon côté.

Vos vacances se terminent et vous êtes d’humeur à ne plus porter que du noir ? Vous devriez pourtant être soulagé. Vous ne risquez plus de périr dans un crash d’avion ou de passer des heures dans un train bondé de la SNCF. Vos enfants vont enfin retourner à l’école (bon débarras) et vous n’aurez plus votre conjoint sur le dos toute la journée. Vous allez enfin pouvoir jeter le scrabble au fond de la poubelle et vous assoir dessus. Voilà quelques raisons pour lesquelles vous devriez retourner travailler en sifflotant.

Votre job vous intéresse. Si, si. Vous avez juste besoin de redéfinir vos objectifs et de vous investir dans de nouveaux projets. Le travail est la meilleure source d’accomplissement et d’estime de soi. L’important, c’est de parvenir à équilibrer vos journées de travail. Profitez de la rentrée pour prendre de bonnes habitudes : si vous arrivez tôt le matin, vous pourrez partir à l’heure le soir. Tirez une ligne nette entre le travail et la maison. Si vous bossez bien dans la journée, vous n’emportez pas de boulot chez vous. Le travail ne doit pas forcément être synonyme de stress et de surmenage. Trouvez votre propre rythme et imposez-le au bureau.

L’année à venir promet d’être palpitante. Votre ville était morte et envahie par les touristes, mais maintenant que c’est la rentrée, c’est à nouveau l’effervescence et les bars sont bondés. En été, les activités et les événements culturels s’étaient espacés. Même à la télé, vous en étiez à regarder des vieux épisodes d’Inspecteur Derrick - la déchéance. Regardez les affiches de cinéma, d’expositions et de concerts, les nouvelles parutions de la rentrée littéraire : avouez, vous avez déjà hâte d’y être. Bref, rappelez-vous que vous avez une vie en dehors du travail et que ce n’est pas parce que les vacances sont finies que la fête est terminée !

Le week-end, c’est mieux que les vacances parce que c’est toutes les semaines. Plutôt que de travailler comme une bête de somme et de souffler trois semaines par an, apprenez à vous ressourcer chaque semaine. "Plus que cinq jours avant le prochain week-end" sonne mieux que "plus que 365 jours avant les prochaines vacances". De plus, l’année est ponctuée de congés comme Noël et le Nouvel An. Profitez de toutes vos pauses pour sortir et vous organiser des excursions. Pourquoi ne pas planifier un petit week-end à Londres, à Madrid ou à Rome ? À défaut du monde entier, l’Europe vous appartient sans passeport.

C’est bientôt la fin de l’été. Exit la canicule ! 700 décès cette année à cause des coups de chaleur de juillet, et sans doute autant de cancers de la peau latents. Sans parler des incendies de forêt et des moustiques tropicaux. Et vous n’êtes pas contents que ce soit fini ? Sérieusement, de toutes les saisons, l’été est de loin la pire. Vivement l’automne.