Le Salon de l'emploi public vous attend à la porte de Versailles

Article mis à jour le 

Un salon consacré à l'emploi public sera ouvert les 4 et 5 avril, au Parc des expositions de la Porte de Versailles. Alors que le taux de chômage reste "durablement" haut et qu'il vient d'atteindre un nouveau sommet à 12 % en zone Euro, les opportunités d'emploi existent toujours et sont d'autant plus importantes. Si vous êtes à la recherche d'un emploi et que vous avez les moyens de venir au salon, c'est peut-être l'occasion rêvée de mettre un pied dans le monde du secteur public, qui compte 5,3 millions d’agents (soit 20 % de l'emploi en France) répartis dans de nombreux métiers, sous différents statuts.

Des centaines d'employeurs sont attendus (environ 300), appartenant aux "trois fonctions publiques" : celle d'Etat (ministères et établissements publics nationaux), est dite "FPE" et représente 45,2 % de la Fonction publique, soit plus de 2,3 millions d'agents. La "territoriale" compte 1,8 million d'agents, soit 34 %, qui travaillent pour les régions, départements et communes. La fonction publique hospitalière, comme son nom l'indique, est constituée des personnels des hôpitaux, des maisons de retraites et des autres établissements médico-sociaux. Chacun de ces corps de fonctionnaires (et de contractuels et de vacataires) est constitué d'un grand nombre de métiers : 261 pour la FPE, 229 pour la FPT et 201 pour la FPH.

Trouver un poste dans le public pour échapper au chômage

Contrairement aux idées reçues, les besoins en recrutement des trois fonctions publiques restent très importants. 80 000 personnes devraient être recrutées cette année : 30 000 dans la FPE, 30 000 dans la FPT et 20 000 dans la FPH. Et il n’est pas nécessaire de passer un concours pour rentrer dans la fonction publique : plus d'un agent sur cinq est contractuel ou vacataire, ce qui n'en constitue pas moins une opportunité d'emploi. Pourquoi pas la vôtre ?

Jeunes, diplômés ou non, demandeurs d’emploi, salariés du secteur privé, la diversité des postes et des carrières proposés permet à tout le monde de s'imaginer une future carrière dans la fonction publique. C'est peut-être au cours de ce salon que vous trouverez le job que vous cherchez, ou que vous découvrirez subitement votre envie de vous reconvertir. D'ailleurs, ce salon ne s'adresse pas qu'aux non-fonctionnaires : c’est aussi l’occasion pour les fonctionnaires de s’informer sur des opportunités de mobilité.

Des conférences organisées pour répondre à vos questions

Des conférences gratuites seront organisées durant les deux jours sur les thèmes : "Intégrer la Fonction Publique : comment préparer les concours ?", "Comment réussir sa mobilité au sein des fonctions publiques ?", "Les personnes handicapées et l’emploi dans la Fonction publique", "L’après-concours : la recherche d’emploi, la candidature, l’entretien", "Des métiers à découvrir en France et à l’étranger". Vous pourrez y glaner des conseils et des idées sur votre situation actuelle et votre trajectoire professionnelle.

Nouveauté 2013 : l'espace coaching

Pendant les deux jours du salon, les visiteurs peuvent bénéficier de sessions de coaching gratuites. Plusieurs coachs - professionnels des ressources humaines, leur donnent des conseils pour faire leur CV, leur lettre de motivation et préparer leur entretien d’embauche. Ces ateliers, ou sessions de coaching, durent 15 minutes environ et sont offertes par le site www.emploipublic.fr, en partenariat avec les centres de gestion et l’Association Nationale des DRH des Départements et Territoires. Pour en bénéficier, vous devez vous rendre sur le stand G09 où vous sera remis un coupon permettant d’accéder à l’Espace Coaching (places limitées).

Pour chercher un métier ou juste pour regarder, vous pouvez aller au salon de l'emploi public, gratuitement, en vous inscrivant sur le site. Peut-être - qui sait ? - que votre futur employeur y sera.

Accès : Pavillon de la Porte de Versailles,

Metro Porte de Versailles (ligne 12), T2, T3

Dates : 4 et 5 avril 2013

Tarif : Entrée gratuite (inscription sur le site)

Sources : Salon de l'emploi (Groupe Moniteur), Evous