La SNCF va abaisser la durée de validité des billets TER sans réservation

Article mis à jour le 

Dans le cadre de son programme anti-fraude, la SNCF a décidé de réduire la durée de validité de certains billets de TER. Ainsi, les billets concernés ne seront bientôt plus valables durant deux mois mais seulement sept jours.

Afin de lutter  contre la fraude, la SNCF va limiter la durée de validité des billets sans réservation. Dans son édition du 9 avril, Le Parisien souligne que la durée devrait passer de 61 jours actuellement à 7 jours. But de la manœuvre : empêcher les usagers achetant un billet sans réservation et ne le compostant pas de le réutiliser plusieurs fois lorsqu'il n'y a pas de contrôleurs dans les trains.

Par ailleurs, la compagnie ferroviaire a indiqué en début de semaine vouloir rendre plus dissuasive les amendes en cas de flagrant délit de fraude. Rappelons qu'à l'heure actuelle, un voyageur ne disposant pas de billet est tenu de payer 35 euros en sus du prix du billet pour un trajet supérieur à 100 km, et 25 euros de plus pour un trajet inférieur à 100 km. Dans la même optique, les contrôles sur les quais, notamment pratiqués sur les TGV entre Paris et Lille, Paris-Reims, Paris-Rennes et Paris-Marseille, pourraient s'étendre à d'autres lignes.

La SNCF considère qu'une telle mesure pourrait faire chuter la fraude de 35 % d'ici à 2020 sur le réseau TER. Aujourd'hui, cette dernière coûterait 300 millions d'euros par an.

Sources : SNCF, leparisien, challenges