Taxe dans les hôtels : l'augmentation des nuits en passe d'être abandonnée

Article mis à jour le 

D'après une information du JDD, l'augmentation de la taxe de séjour pourrait être avortée d'ici quelques jours par le gouvernement, le tout grâce à un amendement au moment de l'examen du projet de loi de finances rectificative au Sénat.

Le relèvement de la taxe de séjour ne se fera pas et devrait être abandonné dans les jours à venir par le gouvernement, d'après le Journal du dimanche. Sans citer ses sources, celui-ci affirme qu'un amendement va enterrer le dispositif lors de l'examen du projet de loi de finances rectificative au Sénat, soit cette semaine. À noter que le Premier ministre, Manuel Valls, avait estimé samedi sur RTL que l'augmentation de la taxe de séjour votée par l'Assemblée nationale était nettement trop élevée.

Pour rappel, un amendement socialiste voté mercredi à l'Assemblée nationale a permis le quintuplement (jusqu'à 8 euros) de la taxe de séjour dans les communes pour les établissements hôteliers 3, 4 et 5 étoiles. Une décision largement pointée du doigt par Laurent Fabius (Affaires étrangères, tourisme).

Enfin, le ministre de l'Économie et des Finances, Michel Sapin, a évoqué une "erreur", dimanche sur BFMTV, soulignant qu'il n'est pas possible de "donner de signaux de cette nature". Reste maintenant à savoir ce que les parlementaires, eux-mêmes à l'origine de la proposition, vont décider.

Sources : lexpress.lexpansion, leparisien