Les tests de grossesse seront bien vendus en supermarché

Article mis à jour le 

C'est fait, le Sénat vient d'autoriser la vente de tests de grossesse en supermarché. En conséquence, ces derniers devraient prochainement voir leurs prix baisser.

Jeudi, le Sénat a finalement adopté un amendement, dans le cadre du projet de loi sur la consommation, soumettant les tests de grossesse à la concurrence. Résultat : la vente de ces derniers est dorénavant autorisée en supermarché. À noter que l'amendement présenté a entre autres été soutenu par le ministre délégué à la consommation Benoit Hamon.

Celui-ci s'est par ailleurs exprimé en début de semaine en soulignant que la fin du monopole de la vente des tests de grossesse en pharmacie est une "question de santé publique". Une façon selon lui de permettre aux femmes de prendre connaissance de sa grossesse le plus rapidement possible.

Pour nombre d'observateurs, l'ouverture de la concurrence devrait d'autre part entraîner très prochainement la baisse des tarifs des tests de grossesse, souvent jugés trop élevés. L'an dernier, ce marché était évalué en France à près de 37 millions d'euros. À ce titre, ce changement est perçu comme "une déclaration de guerre du gouvernement" par certains pharmaciens.

Sources : 20minutes, LeMonde, USPO