Babouins et les hommes

T'es qu'un babouin!
T'es qu'un babouin!
Les babouins, une mauvaise réputation pas toujours injustifiée.


Les babouins dans notre histoire et notre culture

Extraits du Dictionnaire pittoresque d'histoire naturelle et des phénomènes de la Nature de Félix- Edouard Guérin - Meneville 1835
"Ils sont doués de forces musculaires très grandes. Quoiqu'ils se nourrissent de fruits, de graines ou d'insectes, ils sont cependant d'un caractère féroce et d'une brutalité sans exemple. Leurs désirs amoureux les portent aux plus cruels excès. Dans les moments de rut, ils sont très-redoutables ; tout ce qui a vie parait leur être à charge, ils brisent tuent et déchirent tout ce qui se trouve à leur portée. Alors ils ne craignent point d'attaquer l'homme lui-même, et ils lui font souvent des blessures mortelles.
On connaît leur lubricité ; et encore ce ne sont, comme le fait remarquer M. Fréd. Cuvier, que des animaux mal nourris et sous l'influence de nos climats froids et humides qui nous en donnent la preuve. Que doit-il en être, ajoute le savant observateur, dans ces contrées brûlantes de la zone torride, où ces animaux trouvent constamment une nourriture abondante et substantielle ! Aussi des voyageurs dignes de foi assurent qu'il est dangereux pour une femme, en Afrique, de s'exposer dans des lieux qu'habitent ces terribles animaux, et qu'on a vu ceux-ci enlever des négresses et les conserver au milieu d'eux pendant plusieurs années.
Gravure de Moreau illustrant le Candide de Voltaire
Gravure de Moreau illustrant le Candide de Voltaire
Dans sa vieillesse, le Cynocéphale devient hideux par la laideur de ses formée et ses proportions disgracieuses ; c'est l'expression du vice dans toute sa laideur... Aussi peut on les dresser et les rendre même très-dociles ; mais à mesure qu'ils avancent en âge, les organes des sens brutaux prennent l'accroissement qui leur est ordinaire; et bientôt ces animaux ont perdu toutes les bonnes habitudes qu'ils paraissaient avoir contractées ; ils s'oublient alors jusqu'au point de méconnaître la main qui les soigne, et souvent ils la déchirent pour répondre à ses caresses...L'esclavage est loin d'apaiser le farouche caractère des Cynocéphales ; il paraît au contraire l'aigrir; ces animaux manifestent leurs désirs par leurs regards animés et leurs gestes obscènes ; la présence des hommes et celle surtout des femmes, qu'ils apprennent à distinguer par l'odorat, les porte souvent aux actions les plus dégoûtantes. On remarque, au sujet de ces appétits, que lorsque les Cynocéphales sont renfermés dans des loges assez grandes pour qu'ils puissent se soustraire au châtiment, il arrive toujours qu'ils se procurent seuls les plaisirs de l'amour ; alors ils se livrent à ces désordres presque sans mesure, et ils le font dès leur première jeunesse ; au contraire lorsqu'ils sont placés dans des loges assez étroites pour qu'on puisse les atteindre et les frapper, ils finissent par se corriger".

Histoire des babouins

Les babouins vivent en troupes nombreuses
Les babouins vivent en troupes nombreuses
Le genre qui inclut les 5 espèces de babouins a d'abord été nommé Simia par Linné (1758), puis Papio par le naturaliste allemand Erxleben, en 1777. En France, l'animal a notamment été étudié par Buffon. Les babouins ont donc d'abord été les sujets d'étude des scientifiques avant d'être présentés dans les zoos, et de rentrer progressivement dans notre culture, notamment par le biais des expressions se référant au physique de ces animaux.

L'allure peu engageante du babouin a entraîné une multitude d'expressions à connotation négative. La plus connue est "vieux babouin" pour designer un vieillard irascible ou laid. Il existe cependant des expressions plus complexes et assez amusantes, comme "baiser le babouin" pour exprimer une action faite à contrecoeur. D'une façon générale, traiter quelqu'un de babouin n'est pas très gentil, et le spectre de l'insulte va "débile" à "moche". On traitait les enfants malpolis ou agités de "petits babouins", mais l'époque n'est plus franchement à ce style d'insultes. Cela passerait mal en société de nos jours...
Comme ce ne sont pas des singes de jungle, ils ne souffrent pas de la déforestation comme leurs cousins, les grands singes. Si le morcellement de la forêt menace chimpanzé et gorille en Afrique, et l'orang-outang à Java et Sumatra, c'est plutôt la protection des savanes qui déterminera la bonne santé des espèces de babouins. Ils sont donc moins directement menacés que d'autres primates, car plusieurs milieux de savanes sont déjà protégés.
De plus la raréfaction, voire en certains endroits la disparition de leur principal prédateur, la panthère ou léopard, fait , que dans de telles zones, ces singes pullulent au point de poser de graves problèmes aux habitants qui perdent une partie de leur troupeaux de chèvres ou de moutons et qui doivent subir l'agressivité de bandes ou d'individus de plus en plus effrontés, sinon directement dangereux.
Quelques proverbes africains
L'éléphant portera sur la tête le bois que les singes ont ramassé : le chef doit régler les palabres du village; République du Congo
Même si le singe prend la peau du phacochère, il meurt comme un singe : il faut rester ce que l'on est; Gabon
Le singe ne rate jamais son chemin : Le singe se tire toujours d'affaire ; Congo.
Le singe qui ne voit pas son derrière se moque des autres singes : On voit plus les défauts des autres que les siens; Ethiopie
A force d'admirer son enfant un singe lui enfonce les yeux : Le mieux est l'ennemi du bien; Togo

Étymologie

Babouin, comme le terme anglais baboon, viendrait de babi, la déification du babouin hamadryas dans la mythologie égyptienne.
Babouin et babine ont la même origine, et se réfère aux lèvres, en référence aux moues des babouins.
En médecine, un babouin désigne d'ailleurs un bouton qui pousse sur les lèvres.

Les synonymes
Les babouins avaient d'abord été dénommés cynocéphales en français, ce qui veut dire tête de chien, et qui est d'ailleurs le nom scientifique d'une des espèces de babouin (Papio cynocephalus). Buffon a préféré l'appellation babouin, qui s'est généralisée dans notre langue. C'est également la même racine qui est utilisée dans presque tous les pays du monde.

Les homonymes
Cynocéphalie se dit du phénomène qui affecte un humanoïde à tête de chien.
Cynocéphales est l'ancien nom de Thèbes en Béotie.
Cynocéphales est le nom d'une localité de Thessalie
où eut lieu en 197 avant JC une bataille entre les Romains et les Macédoniens.

Où rencontrer des babouins ?

Hamadryas d'Ethiopie
Hamadryas d'Ethiopie
Les babouins se rencontrent essentiellement en Afrique, même si une population existe sur la péninsule arabique. Ce sont surtout des habitants des savanes sub-sahariennes bien que certaines populations occupent des zones plus boisées. Ce n'est pas un singe de jungle.

Plus précisément, Papio hamadryas se trouve sur la corne de l'Afrique et sur la péninsule arabique, alors que les babouins qu'on appelle communément les babouins de savanes occupent le reste de l'Afrique. Ainsi, Papio ursinus se rencontre au sud de l'Afrique, Papio papio à l'ouest, Papio anubis se rencontre dans les savanes du nord de l'Afrique centrale alors que Papio cynocephalus se trouve plus au sud et à l'Est.

Attention ! Les babouins dans les endroits touristiques sont devenus voleurs. Fermez portes et fenêtres de vos véhicules, ne laissez rien sur une table ou sur le capot de votre voiture autrement vous risquer de voir partir dans les arbres bien sûr tout ce qui peut se manger mais aussi votre argent et votre passeport.

Article réalisé par Arnaud Filleul et Jean-Pierre Fleury.

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".