Carte vitale : son rôle

A quoi sert la carte vitale ?
A quoi sert la carte vitale ?
Lancée en 1998, la première version de la carte vitale a vu le jour dans le but de moderniser les systèmes de remboursement des assurés et de remplacer l'ancienne carte de sécurité sociale papier.


Quel est son rôle ?

La carte Vitale, de couleur verte et de la taille d'une carte bancaire, remplace l'ancienne carte papier d'assuré social.

A qui s'adresse-t-elle ?

La carte Vitale est une carte nominative adressée à l'assuré. Elle est familiale car elle comporte également les coordonnées des ayants droit.

A noter : elle est délivrée gratuitement par la Caisse d'assurance maladie, adressée par La Poste au domicile de chaque assuré.

Que contient-elle ?

Elle comprend les mêmes informations que l'ancienne carte papier : les coordonnées du centre de paiement, les nom, prénom, date de naissance de l'assuré et de ses bénéficiaires ainsi que la date limite d'ouverture des droits du titulaire aux prestations en nature d'un régime de base de l'assurance maladie.

Elle ne comporte pour l'instant que des informations administratives et aucune donnée médicale. Elle précise ainsi aussi bien les droits à l'assurance maladie, maternité que les prises en charge. Elle peut contenir également les coordonnées de l'organisme servant des prestations complémentaires.

A noter : la carte est accompagnée d'une attestation papier qui reprend l'ensemble des données contenues sur la puce de la carte.

Comment l'utiliser ?

Elle est à remettre au professionnel de santé consulté. Ce dernier, en l'introduisant dans son lecteur, vérifie les droits de l'assuré au remboursement.

Attention : les informations figurant sur la carte sont confidentielles. Seul un professionnel disposant d'un accès informatique peut les consulter.
Le médecin, en connectant sa carte de Professionnel de Santé au système, remplit la feuille de soins électroniquement, l'adresse directement à la caisse d'assurance maladie, et délivre l'ordonnance au patient.

A signaler : si le médecin n'est pas équipé, il peut demander à voir « l'attestation papier » (fournie en même temps que la carte Vitale). Il remet ensuite une feuille de soins papier au patient qui adresse ce document, avec l'ordonnance, au centre de paiement.

Quels sont les avantages ?

Le patient a moins de démarches à faire (il n'a plus de feuilles de soins à adresser à son centre de paiement). Il est normalement remboursé plus rapidement.

Que faire si votre situation change ?

Adresser les justificatifs de modification ainsi que la carte au centre de paiement. Le centre retourne ensuite la carte mise à jour.

Il est possible également d'envoyer uniquement les justificatifs à son centre et de mettre à jour ultérieurement sa carte par l'intermédiaire de « bornes de mise à jour » disponibles dans de nombreux lieux d'accueil de centres de paiement.

Validité

Attention, la carte est valable pendant trois ans. Sauf changement de situation, vous devrez la réactualiser.

Bon à savoir : Tout patient a le droit de faire rectifier les erreurs relatives aux informations contenues dans la carte auprès de l'organisme émetteur.

Cet article a recueilli 3 avis. 67% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : sécurité sociale