Comment devenir acteur ?

Devenir acteur
Devenir acteur
Brûler les planches, voir son nom en haut de l'affiche... beaucoup de jeunes gens en rêvent. Mais rares sont les élus. Les places étant chères, les acteurs sont souvent obligés de mener une autre activité professionnelle en parallèle.


En quoi consiste le travail d’acteur ?

Interpréter un personnage

L'acteur met son talent et sa sensibilité au service d'un rôle. Son interprétation fait passer les émotions, comiques ou dramatiques. Le comédien, dirigé par un metteur en scène, emmène le spectateur dans l'univers de l'auteur.

Apprentissage des textes, répétitions, tournages ou représentations, chaque spectacle impose un rythme de travail soutenu.

Varier les activités

L'acteur interprète des rôles à la fois pour le cinéma, le théâtre et la télévision.

La publicité et le théâtre d'entreprise offrent également quelques débouchés.

L'acteur peut aussi utiliser sa voix pour doubler des films étrangers.

Mais, quelle que soit la voie choisie, la concurrence est rude et le parcours souvent semé d'embûches.

Multiplier les auditions

L'audition reste le passage obligé pour décrocher un rôle. Le comédien dispose alors de quelques minutes pour convaincre de son talent. Certains acteurs ont recours aux services d'un agent qui les aide à obtenir de nouveaux contrats.

Combien gagne un acteur ?

La profession est très marquée par le chômage et les acteurs travaillent majoritairement sous le statut d'intermittent du spectacle. Il est impossible de chiffrer le salaire moyen, les écarts étant considérables selon la notoriété et l'importance des contrats décrochés.

A savoir : un acteur doit avoir travaillé au moins 507 heures au cours des 319 derniers jours pour recevoir les indemnités des intermittents du spectacle.

Quelles sont les perspectives du métier d’acteur ?

Une insertion professionnelle difficile

Les candidats artistes sont trop nombreux sur le marché du travail et la concurrence est sévère. Les acteurs alternent des périodes d'activité et des périodes de chômage. La baisse des subventions versées au monde du spectacle renforce cette précarité.

Des activités alimentaires en complément

Disposant de revenus irréguliers et souvent insuffisants, la majorité des comédiens sont obligés d'exercer une autre activité en parallèle.

Quelles sont les qualités recherchées ?

Du talent !

C'est évidemment le premier critère. Si la maîtrise des techniques vocales, respiratoires et corporelles constitue la base attendue, il est essentiel d'avoir le petit plus qui fait la différence. Etre passionné de littérature, savoir danser, chanter, jouer d'un instrument sont, par exemple, des atouts incontestables.

Passion et persévérance

L'acteur, pour réussir, doit être passionné. Il doit avoir la force de persévérer malgré les difficultés matérielles et enchaîner les castings sans se décourager.
Pour percer, il doit aussi avoir une personnalité affirmée, une vraie présence et du charisme.

Esprit d'initiative et système D

Vous partez de rien ? Vous n'avez pas de relations dans le milieu ? Abonnez-vous à la presse spécialisée pour repérer les agences et les prochaines dates de castings. Allez au théâtre et dans les festivals pour tenter de rencontrer des artistes et échanger avec eux. Cultivez-vous, lisez, allez au cinéma... Enfin, multipliez les initiatives pour intégrer progressivement le milieu.

Comment devenir acteur ?

Les écoles publiques

Le Conservatoire national supérieur d'art dramatique de Paris (CNSAD), l'Ecole supérieure d'art dramatique de Strasbourg (ESAD) ou encore l'Ecole nationale supérieure des arts et techniques du théâtre (ENSATT) à Lyon font figure de voies royales. Les concours d'entrée sont très sélectifs.

Les cours privés

Il existe de nombreux cours privés qui enseignent les diverses techniques de scène. Souvent chers et de qualité inégale, mieux vaut cibler les établissements reconnus : les célèbres Cours Florent ou Cours Simon, situés à Paris, restent une valeur sûre.

Il est enfin possible de se lancer en autodidacte.

Pour en savoir plus ?

Pour en savoir plus, contactez le syndicat français des artistes interprètes.

Contenu mis à jour le 08/07/2012