Advertisement
 

Comment se débarrasser d'une tique ?

Par : Aurélien Besnard - Dernière modification : 23 juillet 2013 - fiche pratique
A+ A- |
  • Imprimer cet article
  • |
  • Envoyer à un ami

Pour compléter votre lecture :

  • Tous nos articles sur les nuisibles
debarrasser tique

Portez des vêtements couvrants lorsque vous vous rendez en forêt

Quand elles ont faim, les tiques ne font aucune distinction entre l'être humain et l'animal. Il n'est alors pas rare d'en retrouver sur ses jambes au retour d'une ballade en forêt ou en montagne. Parce qu'elles peuvent transmettre de dangereuses maladies infectieuses, il faut s'en débarrasser au plus vite.


Reconnaître une tique

Les tiques sont des acariens qui ressemblent à une graine de pastèque et qui vivent dans les bois ou les prés. Après s'être fixés sur leur hôte, elles percent sa peau avec leur rostre (tête) et sucent son sang jusqu'à tripler de volume. Au bout de 3 à 10 jours, elles se laissent retomber dans l'environnement afin de poursuivre leur cycle.

Leur piqûre est indolore et elles n'occasionnent pas de démangeaison. Ces dernières années, leur nombre a considérablement augmenté et elles s'attaquent davantage à l'homme. Une nouvelle conséquence du réchauffement climatique si l'on en croit les scientifiques.

Agir vite contre les tiques

Il est indispensable de tuer les tiques dans les 24 à 48 heures qui suivent leur fixation pour éviter la transmission de maladies causées par les germes inoculés lors de la morsure. Chaque année en France, on recense un peu plus de 5000 cas de maladies de Lyme. Il s'agit d'une infection bactérienne pouvant entraîner des érythèmes, des courbatures, mais aussi des séquelles articulaires ou neurologiques.

Plus grave encore, on dénombre chaque année entre 5 et 10 cas de méningo-encéphalite à tiques. Ce virus affecte le système nerveux, parfois jusqu'au décès. Si aucun traitement spécifique ne permet d'y remédier efficacement à l'heure actuelle, il existe cependant un vaccin.

Consultez également notre fiche dédiée aux premiers soins à appliquer suite à une piqûre d'insecte.

Enlever toute la tique

Vous avez détecté un parasite ? A l'aide d'une pince à épiler désinfectée, saisissez-le au plus près de la peau et tirez-le très doucement. Mieux encore, utilisez un "Tire-Tic". Ce dispositif en plastique est à la base destiné aux animaux mais il donne de très bons résultats.

Vendu en pharmacie, il permet de détacher la tique en intégralité et sans douleur. Eviter d'appliquer de l'alcool, de l'éther ou tout autre liquide sur la tique pour l'endormir, elle sécréterait alors plus de salive, porteuse de germes. Après l'avoir ôtée, assurez-vous avec une loupe que le rostre est bien sorti puis désinfectez soigneusement.

Quand consulter ?

La tique est rouge, gonflée de sang, la morsure remonte à plus de 72 heures ou vous en ignorez la date ? Il y a un risque de transmission de maladie. Après avoir extrait le parasite et désinfecté la plaie, consultez sans attendre un médecin qui prescrira des antibiotiques à titre préventif.

Pour éviter les tiques

Limiter les promenades dans les zones boisées et humides entre mai et octobre qui sont des périodes propices à la prolifération des tiques.

Quand vous marchez en forêt, portez un chapeau et des vêtements couvrants, serrés aux poignets et aux chevilles et appliquez un produit répulsif sur les zones du corps qui restent à découvert.

Si vous partez en randonnée dans une zone à risques (pays d'Europe de l'Est, Alsace, Lorraine, Vosges), il existe un vaccin contre la Méningo-encéphalite à tiques.

 

Qui sommes nous ?

La mission de Pratique.fr : vous offrir un très large choix de fiches pratiques et d'articles destinés à répondre aux questions que vous pouvez vous poser dans votre vie quotidienne.

En savoir plus

Accès au contenu

En savoir plus sur pratique.fr