Conseils lors d'un dépannage à domicile

Dépannage à domicile
Dépannage à domicile
Bon nombre de particuliers ont déjà eu recours au service d'une société spécialisée dans le dépannage à domicile : panne d'électricité, dégâts des eaux, électroménagers défectueux, problème de plomberie... L'activité donne parfois lieu à des situations conflictuelles dans lesquelles les clients se sentent floués sur les prix des prestations parfois colossales. Pour éviter tout risque d'excès voire d'arnaque, quelques conseils s'imposent.


Conseil n°1 : Préparer le terrain en faisant jouer la concurrence

En d'autres termes, il est préférable de constituer à l'avance une liste de professionnels sérieux et référencés : plombier, électricien, serrurier... En faisant idéalement jouer la concurrence en recevant plusieurs devis afin d'éviter de faire appel à un dépanneur dans l'urgence.

Conseil n° 2 : Être attentif aux informations tarifaires

L'arrêté du 2 mars 1990 oblige tout professionnel du dépannage à domicile à communiquer à l'avance le prix de ses différentes prestations. Et ce avant même d'avoir débuté les travaux. Ceci pouvant éviter quelques mauvaises surprises.

Il convient donc d'en faire la demande au professionnel, qui se devra de communiquer à ses clients :

  • le taux horaire de la main d'œuvre TTC ;
  • le prix TTC des différentes prestations ;
  • le montant des frais de déplacements ;
  • le montant des pièces de remplacement.

Conseil n° 3 : Prendre garde aux publicités trompeuses

Certaines sociétés de dépannage utilisent les codes couleurs bleu-blanc-rouge ainsi qu'un logo rappelant celui des services publics français afin de crédibiliser leur démarche et laisser penser qu'ils sont "officiellement" référencés. Cela est faux à plus de 99% des cas de figure, aussi, mieux vaut donc se méfier de ces publicités et de celles ne détaillant pas assez précisément les prestations réalisées et les montants correspondants.

Conseil n° 4 : Demander un ordre de réparation

Au-delà d'une intervention facturée à hauteur de 150 €, tout professionnel est tenu de remettre au client un ordre de réparation faisant constat de :

  • l'état des lieux ou de l'état de l'appareil défectueux ;
  • la nature des réparations à réaliser ;
  • la nature des motivations de l'appel du particulier ;

Il est à noter que le document est obligatoire même en cas d'urgence absolue, c'est-à-dire lorsqu'il est impératif de mettre fin à une situation faisant courir un danger quant à la sécurité des personnes ou des locaux (ex : fuite de gaz dans un immeuble).

Conseil n° 5 : Obtenir un devis détaillé

La délivrance d'un devis détaillé est en effet obligatoire au-delà d'une intervention facturée à plus de 150 €.

Il est par ailleurs tout à fait recommandé d'en demander un même lorsque le montant est inférieur, pour plus de transparence et éviter les mauvaises surprises.

Un devis qui doit obligatoirement faire apparaître :

  • la date ;
  • les coordonnées complètes du professionnel ;
  • les coordonnées détaillées du client ;
  • le listing détaillé des prestations et des produits fournis lors de l'intervention;
  • le montant des frais de déplacement;
  • le total HT, le taux de TVA, le total TTC;
  • la durée de validité du devis;
  • le fait que le devis soit payant ou non.

Par ailleurs, le devis doit obligatoirement porter la mention "devis reçu avant l'exécution des travaux".

Enfin, il est à savoir qu'au-delà d'une somme équivalente à 25 €, la remise d'une facture est une autre obligation légale. Elle permet notamment de demander un remboursement des frais auprès des compagnies d'assurance.