Devenir thanatopracteur

Comment devenir thanatopracteur ?
Comment devenir thanatopracteur ?
En France, pour 1 décès sur 4 environ, on fait appel au service du thanatopracteur. Il aide à préserver l’aspect naturel du corps du défunt. Une démarche importante dans le processus de deuil.


Rôles du thanatopracteur

Aider à la conservation
Afin que l’enterrement se déroule dans les meilleures conditions possibles, le thanatopracteur effectue des actions de conservation, même lorsque le corps se trouve dans un état de putréfaction. Les actions menées par ce professionnel (désinfection, injection de formol...) retardent également le processus de décomposition du corps.

Rendre un aspect présentable
Le thanatopracteur, quand il le peut, doit rendre au défunt un aspect le plus naturel possible. Mais il peut aussi apporter des soins esthétiques : maquillage, coiffure... Il fait en sorte de rendre le corps présentable pour la famille et pour les obsèques.

Habiller
Si le thanatopracteur est souvent chargé de déshabiller le défunt, c’est aussi lui qui lui met la tenue choisie par la famille pour les funérailles. De la veste aux chaussures : tout est pensé pour le moment où les proches se recueillent une dernière fois devant le corps.

Conditions de travail du thanatopracteur

Différents statuts
Le thanatopracteur peut être salarié :

  • d’une entreprise de pompes funèbres ;
  • d’une collectivité territoriale ;
  • ou d’un service municipal.

Mais il peut aussi être installé à son propre compte, indépendamment des entreprises mortuaires. Cependant il faut savoir que, pour devenir thanatopracteur, une habilitation préfectorale est obligatoire.

Des conditions difficiles
Le thanatopracteur exerce ses fonctions au domicile du défunt, à l’hôpital ou au funérarium : des environnements toujours silencieux et souvent austères. Il est aussi en présence d’un corps parfois décomposé, qui peut dégager une odeur désagréable, ou d’un corps particulièrement lourd qui nécessite de la force.

Le thanatopracteur peut être soumis à des astreintes : c’est un métier qui nécessite une présence permanente, le soir, le week-end, les jours fériés...

Et de la vigilance
Le thanatopracteur doit respecter un certain nombre de règles d’hygiène :

  • s’équiper de gants ;
  • porter un masque ;
  • être parfaitement à jour dans ses vaccins...

La propagation de maladies nosocomiales n’est pas à exclure, surtout si le défunt a passé un séjour à l’hôpital : il doit se protéger.

Combien gagne un thanatopracteur ?

Un salarié thanatopracteur gagne environ 1 500 € bruts par mois, tandis qu’à son compte il peut toucher entre 2 500 € et 4 000 €.

Formation pour devenir thanatopracteur

Le diplôme national de thanatopracteur
C’est la seule formation qui mène directement au métier. Elle comporte une partie théorique qui enseigne à l'étudiant :

  • l’anatomie ;
  • l’hygiène ;
  • la médecine légale ;
  • la microbiologie ;
  • les notions de toxicologie...

Ainsi qu’une partie pratique. L’examen consiste à valider des opérations de soins, en plus de l’épreuve écrite.

Ou le préparer ?
C’est une formation universitaire que l’on peut effectuer à Lyon 1 et à Angers, ou dans quelques écoles privées.

A noter : L’EFSSM (Ecole française de soins et sciences mortuaires) ou l’Ecole nationale d’administration et des techniques du funéraire proposent aussi de passer le diplôme d’Etat de thanatopracteur. Mais ces établissements ne forment que des candidats issus des entreprises de pompes funèbres, ou des agents de collectivités territoriales.

Qualités nécessaires pour devenir thanatopracteur

Discrétion
Le thanatopracteur doit absolument respecter les vœux à la fois de la personne décédée et de sa famille. Il ne s’occupe pas de la même façon d’un défunt selon son âge, sa façon de vivre...

Maîtrise émotionnelle
Le thanatopracteur est confronté à des défunts de tout âge, à des accidents, des maladies, des corps odorants... Il doit faire preuve de beaucoup de sang-froid. D’autant plus qu’il est entouré de la famille et/ou de proches qui sont bouleversés. Une résistance physique est aussi requise : le thanatopracteur peut avoir à porter des corps lourds.

Minutie
Le thanatopracteur doit être particulièrement méticuleux. On fait souvent appel à lui pour son travail esthétique sur le défunt. Il s’attarde parfois sur des cicatrices, des plaies...