Développement durable : les enjeux

Définition du développement durable
Définition du développement durable
Le rapport Brundtland définit en 1987 le développement durable comme « le développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs. ». S'il est couramment associé à l'écologie et à l'environnement, il ne se limite pas à ces deux notions.


Le concept de développement durable

Le développement durable a pour objet de répondre aux besoins de l'humanité entière, en respectant l'environnement, en assurant la croissance économique et en luttant pour le progrès social.
Le développement durable repose sur trois piliers : l'écologique, l'économique et le social ; et deux dimensions : le temps et l'espace.

Les raisons de l’émergence du concept

La notion de développement durable a vu le jour suite aux constats de la désertification, de la déforestation, du trou dans la couche d'ozone, de l'érosion de la biodiversité et du réchauffement climatique.
Cette prise de conscience tend à modifier les modes de production et de consommation. Ils doivent respecter l'environnement humain ou naturel et permettre à tous les habitants de la Terre de satisfaire leurs besoins fondamentaux : se nourrir, se loger, se vêtir, s'instruire, travailler, et vivre dans un environnement sain...

Les acteurs du développement durable

C'est pourquoi le développement durable est aujourd'hui au centre des débats. Ménages comme entreprises, il concerne tous les acteurs de la vie économique, toutes les couches de la société, les générations futures, de l'échelon local à l'échelon international.
Le développement durable est un concept en mouvement. Il implique que tous les acteurs de la société civile agissent et en débattent puisqu'il concerne en fait la société dans sa globalité. C'est l'émergence de l'éco-citoyen.

La communication

Le Ministère du Développement Durable organise la semaine du développement durable dans le but d'en expliquer tenants et aboutissants au grand public, de l'inciter à adopter un nouveau comportement et de promouvoir le Grenelle de l'Environnement.
Aujourd'hui, il ne s'agit plus de seulement provoquer une prise de conscience auprès de la population mais bien d'agir pour le développement durable.