Aider votre enfant à faire ses devoirs seul

Aider son enfant à faire ses devoirs seul
Aider son enfant à faire ses devoirs seul
Souvent controversés, les devoirs font le lien entre l'école et la maison. Destinés à renforcer les connaissances de l'enfant et à développer son autonomie, ils deviennent souvent l'objet de conflits entre parents et enfants. Il est pourtant nécessaire que l'enfant gère seul ce temps de travail.


L'enjeu des devoirs scolaires

On donne des devoirs aux enfants afin de consolider et d'approfondir les apprentissages quotidiens.

Les enfants en sont responsables : ils doivent respecter les délais imposés et organiser leur temps entre repos, jeu et travail scolaire.

Mais parfois, les devoirs deviennent source de conflits en raison d'exigences parentales trop lourdes pour des enfants souvent fatigués après une longue journée.

Les devoirs sont pourtant l'affaire des enfants qui doivent être encouragés à les accomplir seuls.

Travail scolaire : Quel degré d'autonomie ?

Les devoirs sont donnés en fonction du niveau et de l'âge des enfants. Ils sont donc, en principe, capables de s'en acquitter.

Mais selon l'âge, les circonstances de vie, les matières à réviser et la fatigue, l'autonomie d'un enfant est variable.

L'adulte qui accompagne le temps des devoirs doit tenir compte de ces facteurs.
Jusqu'au début du cours élémentaire, quand la lecture n'est pas encore parfaitement acquise, l'enfant à besoin de l'adulte pour le faire lire, apprendre une poésie ou réciter une leçon.

A la fin du primaire, et en vue de l'entrée au collège, il doit en revanche, se mettre au travail tout seul, quitte à demander à l'adulte une explication. L'adulte devra vérifier que la leçon est bien sue.

L'aider à devenir autonome

Aider un enfant à travailler seul ne signifie pas ne plus s'en occuper. Au contraire, il est fondamental de le rassurer sur ses compétences, de le valoriser et de le stimuler.

Il est important de dire à l'enfant que les devoirs ne visent pas la perfection mais qu'ils doivent être effectués dans un temps donné. Pas question, en effet, que le travail scolaire occupe tout son temps libre.
Pour cela, vous devez créer un environnement propice au travail: installer son bureau au calme, sans téléviseur ni ordinateur allumé à proximité et définir le moment où il va commencer à travailler.
Une demi-heure de travail quotidien semble être un bon compromis.

Si votre enfant ne travaille pas très bien, il n'est pas forcément en échec scolaire. Cela dit, il ne vaut pas la peine de le faire travailler plus longtemps, il rejetterait alors l'école encore plus vigoureusement.